S'abonner à ce blog

img_124717​_1-1023150​2ec
IVG = interruption volontaire de grossesse

Il est nécéssaire de la pratiquer avant la douzième semaine pour qu'elle soit légale.

Voici une liste des médicaments qui permette d'avorter (tous sont délivrer sur ordonance ou à l'hopital) :

Cervagème : Il entraine une contraction des fibres utérines et un relachement du col. Cela  favorise l'ouverture du col et l'expulsion de débris intra-utérins. Son action peut etre accompagné de
douleurs abdominales et de troubles digestifs (nausées, vomissements et  diarrhées).

Gymiso : idem, mais il est contre-indiqué en cas de grossesse non confirmée, en cas de  grossesse pathologique ou de grossesse de plus de 50 jours  d'aménorrhée.

Mifegyne : La molécule de Mifépristone s'oppose à l'action  de la progestérone (hormone naturelle) et induit une interruption de  grossesse. Les principales manifestations  observées sont des métrorragies, des contractions utérines, des douleurs  abdominales, des nausées et des vomissements, des réactions cutanées  allergiques, des céphalées, des malaises, des vertiges ou des bouffées de  chaleur.

Nalador : La molécule de Sulprostone agit sur l'utérus  (contraction, expulsion) et sur son col (dilatation). Les principales manifestations  observées sont des contractions utérines, des douleurs abdominales, des nausées  et des vomissements, des céphalées, des vertiges.

Mesdemoiselles, j'espère que cet article ne sera qu'à titre informatif et que jamais vous n'aurez à prendre un de ces médicament. A cette fin, je vous encourage simplement à rester fidèle au préservatif, qui est la plus fiable des contraceptions et  qui vous protège de toutes les MST.

img_108824​_2-1023005​8aa

Comment ca marche ?Les tests de grossesse vendus en pharmacie sont des tests urinaires basés sur la mise en évidence dans l’urine de l’hormone hCG (qui n’existe pas chez la femme non enceinte). Le test (présenté sous forme de bâtonnet ou de carte) contient des anticorps qui réagissent en présence de l’hormone de grossesse. Une ligne bleue ou une petite croix apparaissent en fonction de votre état " enceinte " ou " pas enceinte " (ces signes diffèrent selon les marques).A savoir : le niveau d’hCG atteint un pic entre les semaines 7 et 12 de la grossesse. Le niveau d’hCG chute ensuite, ce qui expliquerait en partie la disparition des nausées après les 12 premières semaines de grossesse. Le niveau d’hormones alors a un niveau stable tout au long de la grossesse et se maintient trois semaines environ après l’accouchement.

Le bon moment :

Même si la plupart des tests sont réalisables à tout moment de la journée, il est toujours préférable d’effectuer le test le matin, au réveil car les urines sont plus concentrées. Le test a donc plus de chance d’être positif en cas de grossesse récente.
Suivez le mode d’emploi :Faire un test de grossesse constitue le plus souvent un moment plein d’émotions. Les mains tremblent, le cœur bat très vite… Les tests sont très faciles à analyser, mais il est INDISPENSABLE de lire au préalable le mode d’emploi et de respecter les consignes.Ne buvez pas trop :L'absorption d'une quantité trop importante de liquide avant le test peut diluer l'hormone de grossesse. Ainsi, évitez de préférence de boire trop de liquide avant le test.
Un test de grossesse est-il infaillible ?
Comme l’explique le Dr. Joëlle Blumberg, gynécologue à Paris : "un test est infaillible s’il est positif. En revanche, il est possible d’avoir des réactions faussement négatives si le test est trop précoce ou périmé". La plupart des tests sont fiables dès le premier jour de retard de règles. Et si vos doutes persistent, recommencez le test 3 jours après en cas de réponse négative.

Les principales marques et leur prix :Clearblue, Bluetest, Revelatest, Primacard, Predictor, Protex Care… ; leur prix est de 12 euros par unité à 17 euros par lots de deux ; il n'est pas nécéssaire d'avoir une ordonance pour s'en procurer un ; ils ne sont pas rembourser par la sécurité sociale.Peut-on faire un test immédiatement après un rapport non protégé ?
Non. Si vous avez des rapports sexuels qui se traduisent par la fécondation d'un ovule, il faudra alors 6 à 7 jours environ pour que cet ovule fécondé parcoure la trompe de Fallope et atteigne l'utérus. L'embryon doit ensuite s'implanter dans la muqueuse utérine (nidation) pour qu'une grossesse se poursuive et que l'hormone de grossesse (hCG) soit sécrétée, mais son taux ne sera pas assez élevé pour être détecté avant encore quelques jours. Voilà pourquoi il faut que vous attendiez environ 10 jours après la fécondation pour que cette hormone soit détectée.
img_108824​_1-1023004​bd5

source : auféminin.com

img_104105​_2-1022980​25a
Qu'est ce que c'est ?
C'est une contraception d'exception à utiliser en cas de rapport sexuel non ou mal protéger et quelques soit le moment du cycle.
Elle agit comment ? (hypothèse)
D'une part, elle agirait en retardant l'ovulation ou en la perturbant lorsqu'elle est sur le point de se produire.
D'autre part, elle modifierait l'andromètre (musqueuse interne de l'utérus) de façon a ce qu'il ne puisse accueillir un  oeuf éventuel.
Norlevo et son utilisation :
Norlevo est une nouvelle boite d'un comprimé.
_ A prendre le plus tot possible, dans les 12 heures après le rapport non ou mal protéger.
_ A prendre dans les 120 heures (soit 5 jours)après le rapport sexuel.

Comment l'obtenir ?
Elle est en vente libre.
Avec ou sans préscription médicale : auprès des pharmacies et gratuite pour les mineurs, sur simple déclaration orale de l'interessé au pharmacien
Sur préscription médicale, elle est remboursé par la sécurité sociale à 65%.
Dans les centres de planification et d'éducation familiale, elle est délivrée gratuitement à toute personne sur simple demande.
En cas d'urgences : gratuitement auprès des infirmièresdes collèges et lycées après entretiens avec celles-ci.

Efficacité :
Elle varie entre 50 et 95 % pour le comprimé.

Inconvénient :
En général elle est bien toléré ; possibilité de vomissement et de nausée.
A prendre pendant les repas pour éviter les nausées.

Il n'y a aucune contre-indication.

img_103332​_2-1022973​a38
Elle agit comment ?
Cela dépend de la pilule :
_ la micropilule (qui est souvent donné aux jeunes) agit en modifiant la glaire pour empecher les spermatozoïde de franchir le col   <== si vous prennez cette pilule, ne vous dispenser pas du préservatif car elle n'évite pas completement les grossesses : renseignez vous, vous connaissez surement des femmes qui sont tombées enceinte en prennant ce type de pilule !!!
_  la pilule Oestro-progestative agit principalement en bloquant l'ovulation (mise en repos des ovaires) par une combinaison d'hormones de synthèse (oestrogènes et progestatifs) ; en modifiant  l'endomètre (musqueuse tapissant l'interieur de l'uterus) de façon à ce qu'il ne puisse acqueillir un éventuel oeuf ; en modifiant la glaire pour empecher les spermatozoïde e franchir le col.
Il existe différentes pilule :
Il y a :
_ différents dosages : même si l'oestrogène utilisé est toujours le même ; 50 - 35 - 30 - 20 - 15 microgrammes
_ différents types de progestatifs
_ des variations de dosages des oestrogènes et des progestatifs au cours de la plaquette pour les différentes pilules : les biphasiques et les triphasiques. Les pilules sans variation sont les monophasiques.
_ des pilules sur 21 ou 28 jours (le médecin choisit la mieux adapté a votre cas)
Mode d'emploi :
La plaquette de 21 comprimés
La plaquette de 24 comprimés + 4 neutres
La plaquette de 21 comprimés + 7 neutres
La plaquette de 28 comprimés
Efficacité :
Elle est quasiment de 100% pourvue qu'on la prennent régulièrement sans l'oublier !!!
Elle est efficace des le premier comprimé.
Elle est aussi efficace :
_ pendant la semaine d'arret des pilules de 21 jours
_ et pendant les comprimés neutre des pilules sur 28 jours, à condition de prendre une nouvelle plaquette.
(mon avis sur l'efficacité de la pilule est un peu différent de celui-ci : je suis sur que vous connaissez une femme qui est tombé enceinte en prennant une micropilule !!! ca prouve que ce n'est pas totalement vrai ^^ le mieux est encore le préservatif ;) )

Avantage :
Elle permet d'avoir un cycle régulier ; les règles sont déclenchés par l'arret des hormones.
Les règles sont moins abondantes, moins douloureuses et parfois moins longues.
Elle est réversible dès l'arret.
Elle est très bien tolérée.

Inconvénient :
Il peut y avoir des petits saignement en dehors des règles, surtout lors des premières plaquettes. Il faut la continuer normalement. Si les symptomes persistent : consulter un médecin.
Il peut y avoir un peu de nausée : la prendre en mileiu d'un repas.
Il peut y avoir quelques douleurs et gonflement des seins : c'est sans danger (soit disant !!!), on peut continuer la pilule : cela est bien toléré. Toutefois, si persistance, consulter votre médecin pour revoir la préscription.
La prise de poids est exceptionnelle et toujours modérée, sinon revoir la préscription.
(Un inconvénient que je tiens à ajouter, il est soutenu come faux mais je n'en suis pas convaincue : la prise de la pilule peut engendrer des cancers du seins.)
Contre-indication :
_ hypercholestérolémie
_ hypertension
_ antécédent d'accident thrombo-embolique
_ certains cancers
_ le tabagisme associé a l'age chez la femme de plus de 35 ans.
img_103332​_1-1022976​3fc

img_97645_​2-1022967a​b5
Le préservatif féminin est une dérivé du préservatif masculin, mais adapté à la morphologie de l'organe féminin. De même que son accolite, il protège des MST et d'une grossesse non désirée.
Contrairement au préservatif masculin, il est composé d'une fine gaine de polyuréthane, qui permet d'être utilisé en cas d'allergie au latex, et de deux anneaux souple aux extrémités. L'anneau interieur se place dans le vagin et permet de faire tenir le préservatif (mais il peut être retirer pour plus de confort), quant à l'anneau extérieur, il permet de recouvrir toutes les parties génitales.


Mode d'emploi :
Mettez-vous dans une position confortable (si vous avez l'habitude des tampons, je vous conseille d'adopter la même position si vous le mettez avant le rapport ; sinon demandez a votre partenaire ;) ), ouvrez la pochette et sortez le préservatif avec précaution (attention avec vos ongles et vos bijoux). Assurez vous que l'anneau interne se trouve au fond du préservatif puis pressez le entre votre pouce et votre index. Sans le relacher, inserez l'anneau dans le vagin et poussez le aussi loin que possible (enfoncez l'anneau, à l'aide de votre index que vous placerez a l'interieur du préservatif, jusqu'au fond du vagin). Lorsque le préservatif est en place, l'anneau externe doit se trouver à l'extérieur du vagin et recouvrir toutes les parties génitales.
Lors du rapport, guidez le pénis de votre partenaire pour qu'il pénètre correctement a l'interieur.
Pour retirer le préservatif, tournez l'anneau externe afin de fermer completement le préservatif et d'empecher le sperme de couler, puis tirez doucement.


Avantage :
Il peut être plancé à tout moment avant la pénétration : avant le rapport lui-même, ou juste avant la pénétration.
L'utilisation de lubrifiant gras ne rend pas le préservatif poreux (contrairement au latex).

img_97645_​1-1022971e​21

C'est un sujet important qu'il faut a tout prix aborder avant le premier rapport (et les autres aussi d'ailleur) !
img_97140_​2-10229340​63Pourquoi ?
Le préservatif nous protege des MST et d'une grossesse non désiré ; il est le seul contraceptif à fournir autant de protection. En effet, ce petit étui en latex est imperméable au sang et aux sécrétions vaginales et péniennes.
Il arrive qu'il soit nommé condom (éthymologie : allemand Kondom-Latex).
Mode d'emploi :
Malgrès votre exitation à son comble, ouvrez délicatement l'emballage de votre préservatif pour ne pas le déchirer. Soufflez dedans pour en trouver le sens, puis le placé sur le pénis en érection. Pincez la réserve du préservatif et déroulez le jusqu'au bout (s'il ne se déroule pas facilement, il se peut qu'il soit mit a l'envers ; dans ce cas, en prendre un nouveau).
Après l'usage, n'attendez pas de ramollir pour l'ôter ! Tenez les bords du préservatif et retirez vous du vagin.

!! Attention !!
C'est dès la première pénétration qu'il faut mettre un préservatif !!!
Le mettre correctement signifie le mettre à la base, sinon... il craque...
Inutile de combiner préservatif féminin et masculin, ca entraine des déchirements et non une plus grande protection.
img_97140_​1-10229535​d7
Les préservatifs sont très fiables et c'est souvent leur mauvaise utilisation qui provoque des accidents...