S'abonner à ce blog

Cet article a été pris sur doune71.sky, je l'ai trouvé très interessant ; de plus je pense qu'il peux s'appliquer aussi bien aux lesbiennes qu'aux hétérosexuelles, puisque ca décrit bien les parties sensibles de la femmes (et oui c'est le deuxieme article sur le sujet, mais c'est tellement important ^^ lol), voila bonne lecture a vous ;)
img_117626​_1-1023138​656

LES CHEVEUX :On peut les caresser, les tirer lors des ébats, mais surtout les humer. Ils ont pour chacune d'entre nous une odeur bien particulière, tout comme la peau d'ailleurs.

LES OREILLES :Les oreilles sont à choyer ! Votre partenaire couchée sur le ventre, vous au-dessus d'elle à califourchon. Vous lui murmurez des mots doux à l'oreille tout en la caressant. Léchez lui le lobe, mordillez le ...résultats garantis.

LES YEUX : On oublie bien souvent les yeux mais le fait de les embrasser peut tout à faitfaire parti des jeux érotiques.

LES LEVRES : Les baisers sont très importants ! Embrassez, embrassez le plus souvent possible votre partenaire pendant l'acte. Pendant les préliminaires, ils attisent le feu et après ils renforcent la notion de partage. Le baiser peut être vecteur de plusieurs messages qui vont de "Prends-moi tout de suite !" à "Je t'aime", l'un et l'autre ne sont pas incompatible d'ailleurs.

LA NUQUE : Tout comme les oreilles, la nuque est une zone très érogène du corps féminin.Les filles qui savent embrasser, léchouiller ou caresser cette zone et s'y attarder avec adresse sont sûres de mener leur partenaire sur la route du septième ciel.

LA POITRINE : Effleurez les mamelons, léchez-les, caressez-les, pincez-les, mordillez-les ...] Ne négligez pas les arrondis des seins près des aisselles, ils sont très sensibles et peuvent apporter de nombreuses sensations bienfaisantes. Ne vous ruez pas sur un "pelotage forcené"des deux seins à la va-vite, l'effet sera souvent rédhibitoire.

LE VENTRE : La partie située entre les seins et le nombril est propice à tous les types de câlinous. Pourquoi ne pas partir de la nuque en laissant courir votre langue, puis passer surles tétons et ensuite continuez votre lente descente jusqu'au nombril ?

LE DOS : Câlinez câlinez ! Partez de la nuque et parcourez le chemin de la colonne vertébrale avec votre langue jusqu'aux fesses, d'un ongle remontez le même chemin,collez-vous poitrine nue sur son dos..imaginez quoi !

LES HANCHES : A la cantonale elles font partie des zones du corps féminin que les filles préfèrent caresser lors de leurs rapports coquins. Prenez les hanches de votre partenaire de vos deux mains et effleurez-les de haut en bas, trémoussements et chair de poule garantie.

LES DOIGHTS : A léchouiller sans retenue, l'un après l'autre ! A faire courir sur votre propre corps afin de guider la main de votre partenaire, plaisir partagé ..

LE NOMBRIL: On peut y pénétrer un doigt, une langue, le détourer, il est source de jeux etde soubresauts ... à essayer !

La partie du ventre située entre le nombril et le pubis : A frôler doucement, à caresser avec les cheveux, à
butiner, à humidifier d'un bout de langue, cette zone est remplie de connexions nerveuses. Elle est un
avant-goût du paradis attendu pour votre promise.


LE CLITORIS : Doucement cette petite chose est fragile. Vous pouvez le caresser avec d'un doigt, partir de
l'arrière du vagin et remonter lentement jusqu'à lui en ramenant le fruit du désir et en recommençant les
caresses. Le butiner c'est le top mais essayer de faire durer le plaisir.

LE VAGIN : Un doigt, deux, voir plus selon les goûts. Un jouet sexuel, une langue. Pensez à pénétrer (ou a stimuler l'entrée du vagin ou des lèvres) avec les doigts ou la langue tout en titillant le clitoris, c'est magique !

  pris ici

img_106071​_1-1022997​5f2
Vous êtes homosexuelle ou meme bisexuelle ? Que diriez vous si l'on vous demander de décrire vos sentiments ? vos attirances ? Quand vous etes vous rendus compte que vos attirances sexuelles differaient de la "normes" hétérosexuelle ? Dites nous tout sur tout ! Pas de tabou, faites nous partager votre expérience ^^

Dans cet article, je mettrai les témoignages que vous me laisserait dans les commentaires, alors lachez vous ^^

img_106068​_1-1022983​d5c
A l'adolescence, les question fusent dans notre petite tête ; nous nous rendons compte de certaine chose et nous en découvront d'autres, comme la sexualité. Alors, une question se pose a nous : "Suis-je Bi, Hetero ou Homo ?" Bien que plus difficile à vivre que l'hétérosexualité, l'homosexualité se révèle attirante pour de plus en plus de jeunes.

Comment vivre sa différence de sexualité ?

Le premier point que je vais aborder est la difficulté de trouver une personne à qui en parler. En effet, nos amis vont peut etre se moquer de nous, nous rejeter, prendre peur et notre famille réagisse violemment (affront de l'honneur familiale, c'est soit disant une honte d'etre homo ou meme bi). Mais alors, à qui parler de ces sentiments que l'on ressent et découvre.
Afin d'aider les jeunes et leur famille, le milieu associatif proposent écoute, dialoque et soutien aux personnes concernées. Ainsi s'est créer la ligne Azur et des jeunes y appellent pour se confier et s'informer.

"Ca fait longtemps que je sais que je suis attiré par les  garçons. Je croyais que ça passerait, mais plus je grandis et plus je me rends  compte que non. Je ne peux en parler à personne. Mon père réagit très violemment  aux émissions sur le sujet. Mes copains et mes copines sont tous hétéros. Ils  ont l'air tolérants comme ça mais je ne sais pas comment ils réagiraient.  J'aimerais rencontrer un garçon de mon âge. Vous croyez que c'est naturel ?"  
Pierre, 15 ans
img_106068​_2-1022985​512
source des témoignages sur doctissimo