S'abonner à ce blog

Désormais c'est par ici :http://guimauvesapaillettes.b​logspot.fr/
N'hésitez pas à venir faire coucou^^ Je change de blog car la communauté de club.ados est tout simplement morte mais que je veux continuer à bloguer :)
Clarisse♥

6



Malgré la fatigue qui lui tiraillait les muscles, la boue qui maculait ses vêtements et le halètement douloureux qui lui soulevait la poitrine elle se força à continuer. Sans perdre de temps elle sauta par-dessus un rocher qui lui barrait le chemin.
Il avait plut durant la nuit ce qui expliquait l'état lamentable de ses vêtements. Mais elle avait beau être loin de son univers poudré habituel, rien au monde ne l'aurait arrêté.
Le lent parcours des soleils la guidait à travers le vaste vide qu'était les plaines. Ils étaient le seul point de repère qui l'empêchait de se perdre mais aussi sa seule compagnie. Les seules présences qui ne l'accompagnaient pas à cause de sa position.
Un point douloureux se réveilla entre ses côtes tandis qu'elle remettait hâtivement en place une mèche de ses épais cheveux roux. La nature avait été de son côté en faisant tomber la pluie car elle avait ainsi put recouvrir sa chevelure de boue pour empêcher la couleur flamboyante de la trahir.
Elle était parti quelques heures plus tôt pour échapper à l'attention de ses gardiens qu'elle savaient plus floue à ce moment. Ils ne devaient pas avoir tarder à se lancer sur ses traces, pourtant quand elle tourna rapidement la tête pour observer la plaine qui s'étalait tout autour d'elle elle ne vit personne.
Voila pourquoi elle en était réduite à courir comme un meurtrier en cavale : elle était au milieu d'une plaine et si elle utilisait sa magie elle se ferait repérer immédiatement. L'horizon plat ne lui offrait aucune possibilité pour se cacher et la condamner donc à courir sans relâche.
Courir. Toujours. Ne pas s’arrêter. Essayer de maîtriser son souffle. Ne penser qu'aux collines.
Ses poumons lui semblaient être en feu. Elle eut un mince sourire. C'était ironique, car la course avait toujours été le domaine où elle était le moins à l'aise, préférant l'action d'un combat rapide. Et pourtant maintenant elle fuguait en courant.
Ils n'avaient pas voulu regarder la vérité en face. La myriade de conseillés avaient assuré à ses parents qu'il serait le meilleur parti vivant. Mais elle s'en moquait. La vérité c'était que lui avait besoin d'elle. Et elle y avait soigneusement veillé. Seulement elle n'avait nullement l'intention d'abandonner ses devoirs envers sa planète.
Nathaniel pensait qu'elle l'aimait alors qu'en réalité elle le haïssait. Elle ne l'avait jamais détrompé pour mieux pouvoir le briser ensuite et lui faire ravaler sa fierté disproportionnée.
Malheureusement la politique était passée par là et il était apparu comme l'époux idéal. Comme si une personne égocentrique au possible pouvait vivre en couple.
Jusque là elle s'était arrangée pour lui ruiner sa vie au maximum. Sa tante appelait ça de l'amour vache, elle elle nommait ça de l'éducation. A ce niveau, c'était même un acte pour le bien-être publique.
Sa chute soudaine la sortie de ses pensées. Sa cheville ne semblait pas cassée mais elle devait avoir de nouveaux bleus à ajouter sur son corps déjà bien décoré. Tâtant son os, elle remit ses pensées au clair. Elle ne fuyait pas. Elle passait juste de son devoir envers son pays à celui envers sa planète. Et quand le groupe aurait terminé la nouvelle mission elle rentrerait et ferait en sorte que le mariage n'ai jamais lieu. Il ne faut jamais énerver une guerrière.

La nuit tombait. Plusieurs fois elle s'était arrêtée quelques instants pour se reposer et manger le peu de nourriture qu'elle avait emporté.
Les alentours semblaient s'éveiller lentement car les seuls animaux qui vivaient là ne sortaient de la terre qu'à la tombée de la nuit. Et alors un impressionnant ballet commençait entre prédateurs et proies. Il s'élevait dans les lieux jusque là silencieux une musique parfaitement rythmée, formée par les années de cohabitation entre les espèces. Certaines n'émettaient aucun son tandis que d'autres saluaient la levée des astres lunaires à grand renfort de bruits. Le dirigeant de cette chorale géante était indéniablement l'aroel qui semblait guidait les autres avec son chant.
Depuis longtemps elle considérait d'ailleurs ce dernier comme le signe qu'elle revenait, un son d'espoir.
Son but était d'atteindre la zone neutre du P.A où les autres vivaient. Du fait de son statut, elle avait toujours du séparer son temps entre les missions et la capitale. Cette dernière avait au moins eu le mérite de lui apprendre à survivre parmi des gens qui étaient loin d'être innocents.
Elle se remit debout. En regardant les alentours on pouvait s'apercevoir qu'un léger vallonnement apparaissait. Elle leva la tête vers en prenant une grande inspiration les yeux fermés.
Quand ses parents avaient appris son don à la naissance ils avaient fait leur devoir envers le monde même s'ils n'en avaient jamais été enchantés. Car cela signifiait que leur unique héritière partait pour un avenir incertain.
Sa tante avait été désignée pour l'accompagner dans ses premières années d'apprentissage. Ou plus exactement elle avait menacer de saboter tous les bals et événements à venir si elle n'y allait pas.
Ainsi elle avait été élevée au milieu de sa tante et de puissantes guerrières qui avaient l'intention de faire d'elle une des meilleures.
Seulement quand on l'avait jugé assez grande pour assurer -ou affronter- ses deux fonctions, elle avait du quitter les collines pour la capitale. Le choc avait été grand, elle s'était sentit comme séquestrée par sa propre famille.
Elle les aimait, là n'était pas le problème, mais voir toutes ces personnes qui s'était mises à la côtoyer et parler comme s'ils la connaissaient vraiment l'avait mise hors d'elle. D'ailleurs le château ne devait sa survie qu'à sa tante qui avait été là quand elle avait essayé de le faire exploser l'année de ses treize ans. De plus pendant des années elle n'avait connu de sa famille biologique que sa tante, alors elle avait du apprendre à vivre avec tous ceux qu'elle n'avait jamais vu. Certains la choyaient comme une miraculée, d'autres la haïssait ouvertement sans qu'elle en cerne les raisons. Encore aujourd'hui elle ne comprenait pas pourquoi des personnes lui en voulaient pour ses pouvoirs. Elle était née avec, c'était une part d'elle et elle ne pouvait, et ne voulait, rien faire contre.
Un pied devant l'autre. Elle recommença à marcher d'un bon pas. Elle devait oublier tout son passé et ses problèmes pour se concentrer sur le présent. L'annonce de ses parents lui avait fait un choc, mais désormais elle était prête à se reprendre en mains et ne plus se laisser aller.
Soudain le vent lui apporta des nouvelles. On venait. Elle se remit à courir le plus vite possible et ne tarda pas à la voir. Personne ne pouvait louper les cheveux d’Émeline.
Celle-ci semblait prête à lui sauter au cou quand elle s’arrêta nette.
- Ne m'en veux pas, lui dit Émeline en souriant, mais cette fois ci je vais éviter de toucher. Bienvenue princesse Lorena, ajouta-t-elle avec une petite courbette ironique.
Lorena roula des yeux.
- Pitié, je veux juste pouvoir me laver.
Émeline éclata de rire.




Un extrait de mon livre ( enfin de ce qui est censé l'être) parce que je cherche désespérément un véritable relecteur (ouais c'est dur de trouver u_u) donc j'aimerais bien votre avis en attendant ^^ (aux paumés qui sont encore là x). Pardon s'il y a encore des fautes :)
Clarisse

Avant toutes choses, Bonne Année 2014!
Qu'elle soit (franchement ) meilleure que 2013 et que mon blog arrête d'avoir l'air plus mort qu'un zombie x)
Que certains "vieux" reviennent ( l'espoir fait vivre non ?)
Et que tous vos rêves se réalisent (accessoirement), que le Bac se passe bien, que... bon j'arrête là.

Comme le titre l'indique (n'oubliez pas que eux et moi on ne peut pas se voir x) pour bien démarrer cette nouvelle année, j'ai fait un peu de ménage! Je n'ai pas tout supprimer parce que j'aime bien voir ce que j'écrivais au début mais, sérieusement, des fois j'ai honte ><

J'ai aussi pris de bonnes résolutions (qui ne tiendront pas comme tout le monde le sais) et j'ai mis mon booknode et mon tumblr sur le côté ^^ et je rajouterai peut-être mon Hellocoton. J'ai aussi ajouté la première citation de l'année pour bien démarrer, tout ça en mangeant du chocolat et en me morfondant parce que lundi c'est la rentrée.

Je crois que c'est tout pour l'instant ^^

tumblr_mp9oi7RlDe1s4pvico1_500tumblr_mp9oi7RlDe1s4pvico1_500Voir l'image en grand0 vote
Clarisse

" Le déni n'est pas une solution, mais c'est un puissant et le meilleur des antidouleurs"

tumblr_my14fbvTch1rbavh7o1_r1_500Voir l'image en grand0 vote

~Clarisse~

Devant moi elle s'élève,
Dans sa totale immensité,
Entourée d'un monde lacté,
Les étoiles telles sa sève.

Et puis ils sont là,
Rougeoyant de vie,
En dessous, en bas,
Attisant mon envie.

Je suis ainsi coincée,
N'appartenant à aucun monde,
Je voudrais m'envoler, quitter le brasier,
Mon cœur et mon corps grondent.

Mais mes ailes sont brisées,
Jamais je ne la rejoindrai,
Ma gardienne argentée,
Dont j'ai tant rêvé.

A toujours obligée,
De regarder cette terrible humanité,
Celle qui m'a torturé,
Celle que je veux quitter.

Écartelée entre eux,
Ces deux univers opposés,
Tout ici sonne creux,
Je ne peux m'évader.


tumblr_mwroqpGM8V1sncql7o1_500Voir l'image en grand0 vote
Clarisse^^

Sa fraîcheur et son humidité m'entoure,
Son poids m'écrase et me comprime,
L'angoisse me gagne sans détours,
Celle qui toujours m'opprime.

Je devais être libérée,
Parmi ces pierres gravées,
Qui en groupe s'élèvent,
Gardiennes de vieux rêves.


Mais il n'en est rien,
Les sentiments qui sont miens,
A moi sont enchaînés,
Pour une terrible éternité.


Plus jamais je ne songerai,
Mais je serai accompagnée,
De ces crimes passés,
Et de cette horrible culpabilité.


Désormais je ne fuis,
Voila ce que je suis,
Un être enterré vivant,
Par ses propres sentiments.
***

Pardonnez moi ce titre stupide, eux et moi ce n'est pas le grand amour^^

Sinon -truc sans rapport- la première chanson de Frozen ( La Reine des neiges ♥) a été publiée =) Disney *-*

Clarisse

En passant dans certains dossiers j'ai vu que ça fait longtemps que je n'ai pas présenté de livre (ne me demandez pas pourquoi j'étais persuadée avoir fait un article sur Léviathan) donc en attendant qu'il passe à la casserole celui-la, j'ai décidé de vous présenter une autre de mes intégrales Bragelonne que j'ai eu au salon du livre en avant-première(et même dédicacé) (merci petite sœur^^)


I-Quatrième de couverture/ résumé

En Hélderion, la mort peut rapporter beaucoup… surtout à la famille Manérian, qui procède aux oraisons, les rites funéraires du royaume. Mais la réalité de la mort les frappe de plein fouet lorsqu’on retrouve le corps de leur plus jeune fille dans une ruelle sordide.
Tout désigne les clans, ces dangereux rebelles qui s’opposent à Hélderion. Aileen, prête à tout pour venger sa cadette, se lance dans une enquête qui la mettra à rude épreuve.
Noony, leur sœur aînée, se retrouve quant à elle aux premières loges de l’entrée en guerre de son pays contre le continent voisin. Mais elle est bien décidée à s’opposer à ce conflit qui pourrait tourner en véritable massacre.
Prises dans des intrigues dont les enjeux les dépassent, les deux sœurs devront affronter le système qui les a forgées.

II- Mon petit avis de lectrice

Samantha Bailly est une auteure française, et si son livre est arrivé jusque dans ma bibliothèque c'est grâce à la newsletter de Bragelonne (LE truc plein de tentations tous les mois >< ). J'avoue que quand j'ai vu que je pouvais l'avoir, et bien je n'ai résisté très longtemps.
Donc dans ce roman l'élément central est la religion, l'Astracisme. Une multitude de questions se posent sur celle-ci, et le roman nous délivre les réponses doucement, ce qui le rend très prenant :) Noony, la sœur aînée, est la plus concernée par ce sujet. Aileen est elle concentrée sur la recherche du meurtrier de sa sœur (élément déclencheur du roman), recherche qui va la mener à beaucoup voyager, idem pour Noony (c'est là que l'on dit merci la carte ! Parce que même si ici ce n'est pas un de ces livres où elle est indispensable, elle aide quand même). L'autre part importante de cette intégrale, ce sont les personnages. Tous les points de vue sont explorés, même pour les plus insignifiants. Ceci permet de se faire un avis plus large et de découvrir petit à petit les informations^^
Cependant ce roman n'est pas réellement fantastique, la plupart des phénomènes étranges ont une solution plus ou moins scientifique. Après ces explications sont à bases d'éléments inexistants donc je pense que l'on peut parler de merveilleux en quelques sortes. Sans oublier la relation humain/linx.
Le seul truc qui m'a légèrement agacé (après c'est totalement personnel), c'est la fameuse relation (que je vais m'appliquer à vous décrire x)
« je t'aime ?
-ah oui je t'aime.
-Mais c'est réciproque ?
(si la fille à de la chance- ou pas - xD)
-oui ça l'est
-Sauf qu'on ne peut pas s'aimer
-bon je vais souffrir et être jalouse alors »
voilà en gros comment je schématise ça. Et puis aussi dès fois Aileen (mais encore une fois ce n'est qu'une question de goût)
L'écriture est, je trouve, plutôt fluide, je n'ai jamais buté à certains moments comme ça peut arriver avec d'autres livres.
Pour finir l'intrigue tient la route, je ne me suis pas demandé si j'avais loupé un passage^^

III- La première de couverture


Pour l'instant je n'ai que deux intégrales Bragelonne, donc je ne sais pas si c'est un hasard, mais je trouve les couvertures belles, elles reprennent un objet important du livre. Ça donne un résultat épuré mais beau et classe (je trouve :) )
1303-orais​ons-i
Clarisse

Elle court sans destination,
Oubliant ses peurs,
Elle voudrait effacer jusqu'à la Création,
Pour ne jamais connaître cette douleur.

Ses vêtements sont déchirés,
Par cette immense forêt,
Qui désormais est l'antre, où se déchaîne,
Toutes ses peines.

Jamais elle ne ralentit,
Jamais elle ne crit,
Pour ne pas faire resurgir,
Tous ses souvenirs.

Toutes ces personnes qui d'elle se sont détournées,
Ou qui l'ont oublié,
Vers d'autres lendemains envolées,
L'ont laissé désemparée.

Le vide et la glace,
Qui doucement prennent place,
Dans son cœur lacéré,
La laissent effrayée.

La peur de vivre sans eux,
Détournés vers d'autres cieux,
Celle de ne plus les voir venir,
Ou seulement dans les souvenirs.

Nous courrons pour la vie,
Elle et moi liées,
Essayant d'atténuer,
Les marques de ces souvenirs jaunis.

~~
Ce texte exprime en quelque sorte ce que je ressent du départ de certaines personnes que j'appréciais, ici et dans la vraie vie. Parfois je n'y pense pas, et puis soudain tout me revient et ça me déprime. Je pense que ça doit venir du fait que je ne m'attache pas souvent à des personnes. Bon je ne vous embête pas plus^^
Et si vous avez des remarques n'hésitez pas :) tumblr_mjjnj7UCUI1qb5cdqo1_1280Voir l'image en grand0 vote

source: http://kingmickey.tumblr.com/p [...] weetdreams

"Le monde est fait de secrets. Tenter de les éclaircir c'est tenter d'assombrir le monde."
~Clarisse~

tumblr_mjvavsZX1I1qetnlco1_r1_500Voir l'image en grand0 vote

Bienvenue dans l'accueil du blog Notre monde a nous (=^_^=)

kyokucho-l​andscape-s​unset-4349​86558c

           ?Avant tout?

Notre monde a nous c'est un blog créé à la suite d'un voyage. Il est né le 11 mai 2010 ( 2 ans déjà!) et ne cesse de grandir de jours en jours. Ce blog n'a pas de thèmes particuliers, ou alors peut-être celui de l'artistique dans plusieurs domaines (l'écrit, le dessin, la musique etc....) et de l'imaginaire, mais j'aborde d'autres sujets comme la sensibilisation^^
Et puis, chose importante, il y a moi (bah oui sans moi pour vous énerver avec mes articles, il n'y a pas de Notre monde a nous xD ) Donc pour les nouveaux venus, je suis bizarre, folle, en cours certains disent que j'ai des mimiques étranges, d'autres pensent que c'est mignon, ceux de ma classe trouvent que je suis énervante et que je passe mon temps à critiquer, il n'y a que les filles qui disent que j'ai de belles coiffures (c'est vrai que je les aime mes cheveux xD) Sinon je suis très ironique et je lis beaucoup. Je suis méchante quand on touche à ceux que j'aime. Je suis perfectionniste. Mais à par ça je suis gentille.^^
Si j'ai fait ce blog c'est parce que je voulais pouvoir parler de choses que je ne peux aborder dans la vie courante comme les citations ou mes goûts musicaux, ma façon de voir la vie etc......






?A paraître ?

?En ce moment?

  Je suis malade donc c'est pas le moment idéal pour écrire des articles mais j'ai décidé de mettre à profit ma santé merdique pour enfin écrire tous les textes que j'ai en tête^^

?Un dernier mot...?


Oui, faites attention où vous cliquez, on ne sait jamais....  :angel: