S'abonner à ce blog

1503060803​15122736  
  Zinédine, on parle beaucoup de Samir Nasri, suis-tu ses performances ?
Bien sûr, parce que je suis toujours un peu le championnat et bien sûr Marseille. Et donc, je suis certains matchs quand j'ai l'occasion de le voir évoluer. C'est quelqu'un qui a beaucoup de qualités. C'est quelqu'un qui, déjà, à son âge, m'impressionne. C'est bien. Il faut qu'il continue dans ce sens-là. Ce qu'il y a surtout, ce qu'il a de bien, c'est qu'il paraît avoir la tête sur les épaules et c'est ce qui est plus important.

Quand on le coitoie un peu, il nous fait penser par son humilité à toi au même âge...
Déjà, à 17 ans, faire ce qu'il fait sur le terrain, c'est énorme. Si en plus de ça il a la tête sur les épaules et qu'il sait qu'il faut rester les pieds sur terre... Je pense qu'il a un bon entourage. C'est bien. J'ai des amis en commun qui connaissent bien le papa. C'est ce qu'il faut pour progresser dans ce sens-là. En continuant comme cela, ce sera un grand champion. Il va le démontrer. C'est tout le mal que je lui souhaite.

La réponse de Samir Nasri dans But Marseille le 5 mai 2005 :

But! Marseille : Samir, comment réagissez-vous aux propos de Zinédine Zidane ? Samir NASRI : sa me fait énormément plaisir de voir qu'un pareil joueur parle de moi ainsi. Je suis très content. Je vais devoir travailler encore plus pour ne pas le décevoir. Il me tarde de pouvoir le rencontrer pour discuter avec lui.


Zidane était-il votre model quand vous étiez plus jeune ?
Mon mod??le, c'était Maradona, mais c'est vrai que Zidane, on est obligé de l'admirer lorsqu'on le voit jouer. J'aime beaucoup ce qu'il fait. C'est terrible parce que lorsqu'on le regarde, on s'imagine que c'est facile. Mais en fait, il fait des trucs de folie. C'est vraiment un grand joueur qui répond toujours présent dans tous les grands moments. C'est vraiment un model
Rêvez-vous de jouer comme lui en Italie puis en Espagne ?
N'importe quel joueur rêve de pouvoir évoluer dans de grands clubs comme il l'a fait. J'esp??re un jour avoir ma chance dans un grand club européen, même si Marseille, c'est pas mal ! Je sais ce qui me reste à faire. Je vais continuer à travailler pour progresser. Quand Zidane arrive dans un club, l'équipe devient tout de suite excellente et lui en est le patron. Ce n'est pas un leader né mais, par son jeu, il devient le patron. C'est ce qu'il faut arriver à faire, mais ça ne sera vraiment pas facile                                                                                                    

563560268                                                                              A ses débuts, Samir dès l'âge de 5 ans aimait déjà jouer au rugby danseur. Il jouait dans son quartier avec les petits de son âge comme les plus grands. Sollicité par son entourage pour aller jouer en club, ses parents décidèrent de lui faire signer sa première licence au sein du club des Pennes Mirabeau à l'âge de 6 ans. Il y joua 2 saisons puis est remarqué par les recruteurs de l'Olympique de Marseille qui à cette époque étaient M. Freddy Assolen et M. Roger Giovanni. Après consultation et accord des parents, Samir prit la direction du club phocéen.

Son évolution l'amena à jouer respectivement, au fur et à mesure des années, en catégorie benjamin,- de 13 ans Ligue, - de 15 ans Ligue,- de 16 ans Nationaux et - de 18 ans Nationaux. Pendant ces années, le jeune Samir Nasri remporta différents titres et coupes tels que le Championnat de Provence, la coupe de Provence et les plus célèbres coupes chez les "minots" (GARRAU, PONS), sans oublier le championnat de France des lage de 14 ans au sein de la ligue Méditerranée. Suite au Championnat des ligues de France, Samir fut sélectionné en équipe de France des lage de 16 ans, puis l'année suivante agé de 17 ans avec qui il devient Champion d'Europe de la catégorie (premier titre de la France dans cette catégorie), en marquant le but victorieux. Il fut élu meilleur joueur du tournoi.

Suite à ce fameux parcours, Samir intégra le groupe professionnel de L'Olympique de Marseille pour s'y entraîner. Quelques mois après,il signa son premier contrat professionnel. Une nouvelle page se tourne avec les Bleus pour Samir Nasri: le 9 août 2006, il est selectionné par René Girard chez les Espoirs pour affronter la Belgique le 15 août 2006.

Samir Nasri est un joueur de type "n°10" meneur de jeu. Doté d'une technique brillante et d'une excellente vision du jeu, il fait partie des grands espoirs du football français. Beaucoup pense qu'il deviendr