S'abonner à ce blog
love_foot » love_foot » karim benzema » Ligue 1 - Benzema : "Marseille, un tournant"

Ligue 1 - Benzema : "Marseille, un tournant"

Karim Benzema, attaquant de Lyon, attend beaucoup de la confrontation avec l'OM dimanche. Selon lui, Lyon peut "frapper un grand coup" et se rassurer dans une période où l'OL "se pose des questions". Cette rencontre sera également pour lui l'occasion de retrouver un certain Hatem Ben Arfa
59d74825c0​1a69c7164b​d7f139b5f0​abPlus d'infos    

L1: Classements KARIM BENZEMA, après quelques semaines d'absence, comment vous sentez-vous physiquement ?
K.B. : C'est vrai que j'ai joué face au Bayern alors que je n'étais pas forcément bien préparé. Mais aujourd'hui, tout va bien. Je monte en puissance.
Comment expliquez-vous les difficultés actuelles de l'OL ?
K.B. : Nous connaissons un passage difficile. Ces dernières semaines, nous avons laissé filer beaucoup de points et nous n'avons pas gagné depuis trop longtemps. Les blessures des uns ajoutées aux suspensions des autres nous ont handicapés. Malgré notre gros effectif, nous n'avons pas su réagir. On se pose des questions. On ne doute pas mais on arrive moins à faire la différence ces derniers temps.
Malgré tout, la seconde période face au Bayern Munich doit vous laisser quelques motifs de satisfaction.
K.B. : On n'a pas fait un bon match face au Bayern. Mais c'est vrai qu'après la pause, nous avons montré une belle force de caractère au cours d'une rencontre compliquée puisque nous étions largement menés (0-3), nous n'avons pas baisser les bras. Cela dit, nous n'avons pas le droit d'entamer la rencontre de cette façon. Le Bayern a trois occasions et marque trois buts, ce n'est pas normal.
Face à Marseille, sur quelle équipe reposera la pression du match ?
K.B. : C'est bien évidemment Lyon qui aura la pression durant cette rencontre c'est pourquoi nous allons tous rester très concentrés sur ce match. Marseille a signé de bons résultats cette saison. Il nous faut absolument gagner et un match nul constituerait un mauvais résultat pour nous.
Lyon enregistre pour cette rencontre les retours de Cris et Juninho.
K.B. : Ce sont des grands joueurs. Leur retour va nous faire beaucoup de bien.
A quel OM vous attendez-vous pour cette rencontre ?
K.B. : Ils vont jouer pour prendre des points. On l'a vu la saison dernière où ils nous ont battus à deux reprises. Mais nous avons notre destin entre les mains, à nous de faire le jeu pour remporter ce match crucial. Nous sommes obligés de gagner cette rencontre pour retrouver le chemin de la victoire et parce qu'on ne doit pas perdre les gros matchs. C'est un match du dimanche soir qui suscite donc une grosse attention. A nous de répondre présents.
Marseille se présente diminué avec la blessure de Mamadou Niang.
K.B. : C'est bien pour nous ! D'autant que chaque fois qu'il a joué contre nous, il a marqué. Il forme une bonne doublette avec Bakary Koné.
Cette rencontre face à l'OM constitue-t-elle une finale du championnat ?
K.B. : Non. Comme face à Bordeaux, c'est une rencontre très importante. On a l'occasion de frapper un grand coup. Tout le monde veut rattraper l'OL et nos poursuivants ne lâchent rien. Nous sommes dans un état d'esprit Ligue des Champions. Et ce match, après celui de Bordeaux, peut constituer un deuxième tournant de la saison.
Dimanche, vous allez retrouver un ancien coéquipier, Hatem Ben Arfa. Qu'est-ce que ces retrouvailles vous inspirent ?
K.B. : C'est un très bon joueur même si ce n'est pas mon ami mais je le respecte. Je vais lui serrer la main comme n'importe quel autre joueur. Cette saison, il fait beaucoup de bien à l'OM. Nous le connaissons bien, il va falloir le serrer de très près sans pour autant concentrer toute notre attention sur lui.
Pour la première fois cette saison, vous n'êtes pas en tête du classement des buteurs de Ligue 1. En revanche vous avez pris les commandes de celui de la Ligue des Champions.
K.B.: Je ne m'occupe absolument pas de ça. Je trouve même cela plutôt bien qu'il y ait beaucoup de buteurs performants comme Hoarau, Cavenaghi ou Gignac. Quant à la Ligue des Champions, c'est toujours encourageant de marquer au cours de matchs de très haut niveau.