S'abonner à ce blog
liliann » liliann » Stargate Atlantis » When the heart doesn't know

When the heart doesn't know

When the heart doesn’t know
 
Auteur : Lili J.
Email :jenny_sheppard@hotmail.fr
Série : Stargate Atlantis
Statut : suite de “Sex and the City”
Genre : romance (oui enfin… hum hum…) one shot (pour ne pas changer de ce côté là…)
Résumé :  Quand son cœur balance…
Spoilers : 2X08 « Conversion »
Saison : au cours de la saison 2 après Conversion ;
Disclamer :Rien est à moi, pas même John Sheppard, et c’est bien dommage… Et je ne suis pas payée pour écrire cette histoire (mais si vous insistez…)
Fanfiction : pour moi ça doit être là… n°
Notes de l’auteur : Bon et bien c’est là que les ennuis commencent. Certains vont me haïr, d’autres vont tout de suite plus m’aimer… Enfin bon, on va dire que c’est dans cette fic que tout bascule…
Elle est plus courte que la première. Le troisième épisode aussi. Mais le quatrième sera très long (eifn bon pas trop non plus)
C’est très très différents de ce que je fais d’habitude, pas en manière d’écriture mais… enfin vous vereez v__v
Archives : Je serai ravie si vous voulez publier ma fic sur un autre site (bah oui l’espoir fait vivre) Mais merci de me demander par mail avant !
Dédicace : Je dédie cette fic a Sydney et Meredith (même si je ne connais pas personnellement Meredith…)  parce que je crois que cette fic est faite pour elles, et jusqu’à la fin de la série aussi (enfin ça c’est une autre histoire)
A ma Sweetie, Carys, Lalaa Peluche et Ernesta, qui vont me haïr, mais moi je vous aime les filles !
Un énrome bisous à Laetitia, Pascale et Lisette.
A mon Ange qui est « fière de moi » !
Et aux filles des dreamers en particulier Camy, Misskitty, Meggy et Yael !
******
John

Tout était calme. La nuit était tombée depuis longtemps. Le ciel était noir d’encre. Il était parsemé d’étoiles qui se reflettaient dans l’océan.
 Les lumières de la Cité étaient allumées, mais certaines commençaient à s’éteindre. Il était ard, minuit approchait.
John était sur l’un des balcons. Il avait l’impression de passer tout son temps sur l’un deux. C’était vrai, surtout en ce moment. Un mois était passé, depuis ce qu’il avait vécu avec Elizabeth. Et il ne cessait d’y penser. Pourtant, il y avait aussi eu cet « incident » avec Teyla. Bien sûr, il n’était pas lui même quand cela s’est produit, et l’Athosienne avait été plus surprise que lui.

Mais pourtant, depuis ce temps, ils passaient beaucoup de temps ensemble. Et il s’entendait vraiment bien avec elle.

Mais d’un autre côté, il y avait Elizabeth. Et ce qu’ils avaient vécu voulait forcément dire quelque chose, d’après les explications de McKay.

Il ne le niait pas, il ne savait vraiment pas quoi faire. Il ne voulait blesser aucune des deux, mais ne pourrait pas continuer comme ça indéfiniment. Ni pour elles, ni pour lui.

Mais qui choisir ? Il ne le savait pas. Ce qu’il avait ressentit avec Elizabeth était unique. Mais depuis, plus rien ne s’était rien passé d’autres. Tout était redevenu « comme avant. »

Alors que depuis quelques temps, il voyait beaucoup  plus Teyla. Ils passaient beaucoup de temps ensemble, lui  ils partaient en mission et se voyaient aussi hors mission, hors briefing.

La logique aurait voulu qu’il choisisse Teyla, dans le contexte dans le quel se posait cette question. Mais il hésitait malgré tout.  Il ne pouvait pas vivre simplement, il fallait qu’il se complique la vie, encore et encore…

Il soupira Il commençait à faire froid, et il se faisait tard, il finirait bien par choisir, mais là, il avait besoin de dormir. Peut être qu’un élément lui échappait…

Il rentra dans la Cité. Il se dirigeait vers ses quartiers quand il entendit une voix :
? : Colonel ? John, attendez moi !

Il se retourna et vit Teyla qui courrait vers lui. Il la regarda arriver et un sourire apparut sur son visage.  Il  était content de la voir.
John : Teyla, comment allez vous ?
Teyla : Bien, merci, que  faîtes vous encore debout à cette heure ?
John : Je ne pense pas arriver à dormir.
Teyla : Vous avez des soucis ?
John : Oui, je crois que l’on peut dire cela
Teyla : Vous savez, si vous avez besoin, je suis là pour vous.
John : Merci Teyla..

Cela le touchait beaucoup qu’elle prête attention à lui comme ça. Cela lui faisait peut être plus plaisir que ça n’aurait du… Et Alors ?
Teyla (souriant) : Les amis sont faits pour cela.
John : Oui.. Les amis…
Teyla le regarda. Elle avait saisit le sens de son sous entendu.  Elle savait que depuis qualques temps. Ils passaient plus de temps ensemble, il l’accompagnait souvent sur le continent… Elle avait pensé qu’il aurait choisi Elizabeth. Car après ce qu’ils avaient vécu…

John quand à lui, savait que leur histoire allait prendre une tournure différente maintenant. Elle allait changer dans les minutes, les heures ou les jours à venir. Il verrait bien…
Teyla : Pourtant, les évènements de ces derniers ours montrent que nous somme plus que cela.
John : Vous avez peut être raison.
Teyla : J’aime cette idée.
John : Quelle idée ?
Teyla : Et bien, vous et moi, plus que des amis…
John : Je dois dire qu’elle me séduit aussi assez…
Teyla : Alors, que fait-on ?
John (souriant) : Et bien ce que font les personnes qui sont plus que des amis…

Ils se sourirent…
******
Elizabeth

La nouvelle s’était vite propagée. Cela faisait plus d’un jour qu’elle était au courrant, et qu’elle savaiat qu’ils étaient ensemble depuis quelques jours.
Cela lui avait fait un coc. Elle qui espérait depuis des mois qu’ils se passent quelque chose entre elle et John…
Certes, elle n’avait rien fait pour l’en empêcher. Et elle se sentait coupable.
Elle dpeuis ce qu’il s’était passé avec le Colonel, passait beaucoup de temps avec Carson. Ils étaient devenus amis, vraiment, s’étaient rapprochés. Laura était repartie avec le Dédalle et elle lui manquait. Mais ils avaient parlé Fonder une relation entre deux voyages interplanétaires n’était pas vraiment une bonne solution. Alors il ne s’était rien passé entre eux non plus. Peut être plus tard, mais pas maintenant.
Elizabeth se dirigeait vers l’infirmerie pour parler à Carson quand, au tournant d’un couloir, elle aperçut John et Teyla.
La jeune athosienne était appuyée contrre le mur et parlait avec John, ils riaient. John était à côté de Teyla, son bras appuyé contre le mur, il lui tenait la main.
Elizabeth sentit un pincement dans osn cœur, mais elle ne laissa rien paraître. Elle les salua et se dirigea vers l’infirmerie, où elle trouva Carson qui faisait du rangement.
Elizabeth : Bonjour Carson !
Carson : Liz, comment vas tu aujourd’hui?
Elizabeth : Ca va merci…
Carson : Tu n’as pas l’air très convaincue tu sais. Que se passe-t-il ?
Elizabeth (baissant les yeux) : Je viens de voir le Colonel et Teyla dans le couloir.
Carosn : Oh, je suis désolé… Si on parlait d’autre chose ?
Elizabeth : Et toi, comment ça va ?
Carson : Moi ? Bien merci, enfin disons que Laur ame manque un peu, mais je pense que nous avons pris la bonne décision tous els deux.
Elizabeth : Je suis triste pour vous, vous alliez vraiment bien ensemble.
Carson : Merci Elizabeth. Je sui triste, mais je pense qu’il ne faut pas rester cloitré dans le passé. Je pense à… Vivre autre chose…
Elizabeth : C’est à dire ?
Carson : Et bien rencontrer à nouveau quelqu’un ou commencer une nouvelle histoire…
Elizabeth : Tu penses à quelqu’un en particulier ?
Carson : Et bien… Je ne sais pas vraiment… Je me suis beaucoup rapproché d’une amie ces derniers temps… Et elle est suele elle aussi… On sentend vraiment bien,…
Elizabeth : Toi et moi ?
Carosn : Oui pourquoi pas ?
Elizabeth le regarda. Pourquoi pas comme il disait ? Elle était seule, lui ausis et ils s’entendaient bien… Elle ne devait rien à John. Alors oui… pourquoi pas..
Elizabeth : Peut être oui…
FIN
A suivre dans ’’Quand tout bascule’’
 
 


Les derniers commentaires