S'abonner à ce blog
liliann » liliann » NCIS » Deniers Mots

Deniers Mots

DERNIERS MOTS
~NCIS ~
 
Auteur : Lili J
E-Mail : jenny_sheppard@hotmail.fr
Site web : http://liliann.myblog.fr
Fanfic : n°73
Genre : drame, romance Tony/Kate
 Silers : 2x21 et 2x22
 
Résumé : Les derniers mots de celle qu’ils aimaient tant…
Notes de l’auteur : J’espère que cette fic vous plaira, c’est un genre un peu différent de ce que je fais d’habitude, elle est assez courte comme d’habitude !
Dédicace : Je dédie cette fic à ma Betty d’amour merci pour le réveillon c’était super et merci d’avoir amener Cora, je l’adore !!!! Embrasse là pour moi le Maître Soda !
A mon Ange merci ma belle et Nannée !!!!
A Lala et Caarys que je sais qu’elles adorent ce ship, merci pour tout les filles je vous adore !
A mes deux ventouses préférées Tony et Lili !
Un énorme bisous à Pakale, Laetitia et Marine.
Un coucou aux filles du forum des dreamers en particuliers Hannah (merci pour tout je re bientôt promis !) Kristina (merci pour le 1er de l’an ct trop bien !) Yael, Misskit, Nonore et Haley…



Tony était assis à son bureau essayant d’oublier en vain la douleur qui l’accablait depuis plusieurs jours maintenant
La perdre l’avait fait souffrir plus qu’il ne l’avait imaginé. Pourquoi fallait-il perdre quelqu’un pour se rendre compte à quel point on l’aimait ?
Le bureau vide de Kate prés du sien lui provoqua un pincement au cœur elle était partie, et elle ne reviendrai jamais.
Il voulait tuer Ari, mais il avait pris la fuite. Pourquoi avait-il fait ça ? Parce qu’il n’était pas humain pour tuer une personne comme il avait abattu Kate, cela n’était pas possible
C’est alors que Gibbs arriva et dit à Tony :
G : ‘’Tony ?’’
T : ‘’Oui patron’’
G : ‘’Je voudrais te parler à toi et aux autres, tu pourrais nous rejoindre dans le café en face d’ici une vingtaine de minutes?’’
T : ‘’Que se passe-t-il ?
G : ‘’Je t’expliquerai tout à l’heure’’
T : ‘’OK’’
Puis, Gibbs partit Dinozzo le rejoignit quelques minutes plus tard avec les autres : Abby, Ducky et McGee
Ils étaient tous les trois assis autour de la table dans un café prés du QG du NCIS
C’est alors que Gibbs sortit une lettre
G :’’Kate me l’avait donné, quelques jours avant de mourir. ‘’
Il avait eu du mal à prononcer ces mots, cela se voyait à l’expression amère de son visage.
G :’’Elle aurait voulu que je vous la lise, je vous passe le passa où elle parle de oi, je préfère garder ça pour moi. ‘’
Tony sentit un pincement à son cœur. Pourquoi disait-il cela ? Parce qu’il ne voulait vraiment pas leurs confier ? Ou parce que Kate avait avoué ressentir quelques chose pour lui…
Gibbs commença la lecture de la lettre.
Mes amis,
 Si vous lisez cela c’est que malheureusement je ne suis plus là.  Je suis désolée d’être partie comme ça. Vous faire du mal était la dernière chose que j’aurai voulu faire. Mais je ne suis pas partie de mon plein gré. Car j’aimais ma vie, ma famille, mes amis, mon travail… vous. Je suis désolée si vous souffrez… je ne voulais pas.
 Abby, je voulais te remercier d’avoir su garder ce secret que les autres apprendront plus tard dans cette lettre. Tu étais une de mes meilleurs amies, ma confidente, tu es quelqu’un de génial et tous les remerciements du monde ne seraient pas suffisants je m’en excuse. Continues toi aussi, restes telle que tu es tu es une personne géniale et merci encore….
 Ducky, tes histoires m’ont toujours passionné et ton soutient lors de la maladie de Tony m’ont été d’un grand secours. Tu as été là quand j’en avais besoin et je t’en remercie du fond du cœur, vraiment, sincèrement. Pour moi s’il te plaît veille à ce que Gibbs ne torturent pas trop Tony et McGee, ils ne le méritent pas.
 McGee, je trouve que tu es quelqu’un de génial et d’exceptionnel. Ne laisse pas trop Dinozzo te martyrisait, tu peux lui tenir tête, je suis sûre que tu y arriveras ! Continues comme ça, tu es génial toi aussi !
 Tony… Je ne sais pas par où commencer. Il y a ces mots, que j’aurai voulu te dire avant de partir. Mais alors que j’écris cette lettre, la peur me gagne, comme un mauvais pressentiment, avec le retour en ville d’Ari… j’ai peur si tu savais…
J’ai tellement souffert quand tu étais malade, je me suis montrée odieuse avec toi mais je devais caché…
Je t’aime Dinozzo, écrire ces mots me fait tellement de bien, j’aurai tellement voulu te le dire avant…
Mais je t’en prie, continues. Si tu n’avais pas survécu à l’ipestis, je ne t’aurai pas survécu. Mais ne prends pas exemple sur moi, continue ta vie, même si cela est dur, je serai toujours là quoi qu’il advienne, prés de toi, même si je pars….
Je t’aime, je te le redis encore, j’ai si peur…
Merci à vous, merci pour tout, je suis tellement heureuse que vous soyez entrés dans ma vie….
Toute mon amitié
Tout mon amour
Caitlin.
C’était ces derniers mots… le cœur de Tony était si douloureux… mais il devait continuer à vivre.
Pour elle.
Elle qu’il aimait.
Elle qui l’aimait.
Pour toujours…
Last words of love…

FIN