Libres Pensées et Rêves

Le blog de Charlie-Gaëlle

 
S'abonner à ce blog

Collégiens, lycéens, c'est durant notre jeunesse que nous découvrons notre ou nos premier(s) amour(s). En même temps c'est à cet âge que l'on se cherche et que l'on s'assume. Mais à cet âge, où l'on apprend tout juste ce qu'est l'amour, on se rend aussi compte qu'il y a deux types d'amour : le véritable amour et l'idée d'aimer.
L'amour : le véritable sentiment. Celui qui pour certain est indéfinissable tandis que d'autre le définissent mais chacun de sa manière. Le sentiment qui nous lie a une personne intensément.
Aimer l'idée d'aimer : le fait de vouloir à tout prit aimer quelqu'un, être en couple comme les autres et qui nous pousse alors à aimer le/la premier(e) venu(e) sans même le connaître vraiment.
J'ai une amie dans ce cas : elle et jeune et est "amoureuse" d'un garçon de deux ans de plus qu'elle alors qu'elle ne lui a jamais parlé et qu'elle ne connaît que son prénom. Elle l'a juste vue et hop "le coup de foudre" direct. J'ai parlé l'autre jour avec elle et elle m'a dit qu'elle était triste de ne pas être en couple comme certaines de ses amies. Elle aime juste l'idée d'aimer quelqu'un, d'être en couple comme des amies, tandis qu'elle n'aime personne en particulier.
Alors faites attention à ne pas sortir avec n'importe qui juste pour faire comme les autres, vous pourriez tomber sur des personnes pas forcément bienveillante.

Beaucoup de personnes nous entourent, des personnes que nous voyons telles qu'elles sont physiquement sans pour autant savoir d'où elles viennent, la vie qu'elles mènent, quel est leur passé. Et très vite, sans nous en rendre compte, nous portons des préjugés sur ces personnes. C'est ainsi. Nos préjugés se basent bien souvent sur des clichés, des stéréotypes et des fois nous ne cherchons pas à aller plus loin que ça. Mais si on apprenait à aller vers les gens, à les écouter, à les comprendre, nous ne porterions peut-être pas des préjugés si hâtivement. Beaucoup de gens ont du mal à réfléchir par eux même, à baser leurs réflexions sur la raison au lieu de la baser sur les rumeurs. Les rumeurs, parlons-en. Une rumeur est une information qui circule grâce au bouche à oreille mais que personne ne sait réellement si elle est vraie ou fausse. En même temps peu de gens pensent à vérifier. Quand quelqu'un entend une rumeur, la plupart du temps il ne peut s'empêcher de le répéter à son prochain, sans forcement préciser que c'est ce qu'il a entendu, qu'il ne sait pas si c'est vrai. Une rumeur peu détruire une personne.

Alors je ne sais pas vous, mais moi j'en ai marre de tout ces préjugés, de toutes ces rumeurs. Allez vers les autres, découvrez qui ils sont réellement, ensuite vous pourrez les juger. Quant aux rumeurs, faites bien attention à ce que vous entendez et à ce que vous dites. Parfois les mots font plus souffrir que les armes.
Je ne fais pas la leçon, je parle de ce que je sais, ce que j'ai vu et entendu.
Si vous aussi vous avez eu des problèmes à cause de rumeurs ou de préjugés, mettez les en commentaires, cela fera peut-être réagir certaines personnes qui, sans s'en rendre compte, font du mal aux autres.