S'abonner à ce blog

horeure

Elle a 14ans et elle habite chez sa mère. Ce soir, celle-ci rentre tard, elle travaille à l'hopital.
Elle, elle regarde la télé, elle voit Paris, la tour eiffel et le champs de mars.
Elle entends des grattements à sa porte, alors elle ferme la télé. Le silence règne. Elle regarde par l'oeillet, elle voit un homme, un grand homme qui baisse la tête. Elle demande à travers la porte: "Qui est-ce? "
 -C'est Davy, laisse-moi rentrer. Julia, laisse moi rentrer, j'ai froid, je suis en colère.
Julia ne connait pas l'homme, elle lui demande de s'en aller. Il lève la tête, il a les yeux emplis de colère, il tord son visage en une grimace haineuse et il cogne à la porte. Il cogne et il cogne. Il sort de son manteau un couteau à cran et il essaye de découper la porte. Julia panique, même si elle sait qu'il n'y parviendrat pas.
Elle veut appeler la police, mais le standar est occupé. L'homme est parti et revien avec une hache. Il frappe, ébranle la porte. Julia hurle et ouvre la fenêtre, interpellant les passant. On lui rit au nez, qui se préocuperait de cette petite silhouette qui s'agite en haut de la fenêtre du 6ème... Davy frappe, frappe, il crie et il s'exite contre le bois... Julia se cache dans le placard, derrière les manteaux. Au bout de quelques minutes, la porte est fracturée de son milieu, Davy entre, il rit, il apelle Julia, lui disant: "Ma jolie, c'est pas la peine... Julia? sa fait un petit moment que j'attends que ta mère aie une urgence à l'hosto, on va bien s'amuser ce soir... Ou es-tu ? "
Il ouvre les portes, remue les rideaux, Julia l'entend approcher, elle perçoit le bruit de sa main agrippant la poignée de l'armoire, elle se met à pleurer, elle suplie l'homme, elle a tellement peur, elle sait ce qu'il va lui faire avec sa hache... elle l'a vut à la télé, sa photo au coin de l'écran, avec les photos de ses victimes mutilées qui défilaient... La poignée bougea, mais elle était bloquer par le verrou. La porte trembla, Davy riait
"Juliaaaaaaa ouvre moi je ne te ferait riennnn ouvre moiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!! ah ah ah, Juliaaaaa !"
La hache frappa de nouveau la porte, arrachant le bois, Julia hurla, attrapa un contre et le tordi pour former une pointe coupante, elle attendis, les yeux équarquillés d'horruere. La porte tomba au sol, Davy entra, riant et avançant ses mains énormes vers Julia. Elle brandit le ceintre, le sang coula, Davy retira la pointe du ceintre de son oeil en hurlant de rage, il attrapa Julia par les cheveux et la traina dans le couloir en silence. Il se penchant sur elle, faisant couler le sang de ses yeux dans les siens, un sourire tordant sa bouche, il lui souffla dans l'oreille: "Tu sera privilégiée, t'aurat le droit de choisir entre la scie et la hache."
Il lui coupa la langue avec le cannif à cran d'arret, et il ferma la porte de l'appartement. Julia réduite au silence, elle avait tellement mal, elle avait tellement peur...
Le journal fut sinistre le lendemain, une petite fille violée et éventrée a la scie, l'appartement avait été enduis de sang, le sapin de noël décoré avec ses entrailles.
ne vous vier pas au humain il peuve etre plus horible et effroyable que tous les demons les plus saiginaire et horible.
1334658-17​46103f9
Les derniers commentaires
Profil supprimé
invite_ruika 08 mars 2009 à 21h37
 
Ne vous Fiez pas aux humains ...Les humains sont abjects. Ils détruisent tout.
Profil supprimé
invite_kitsune 09 mars 2009 à 20h46
 
et il n'ont aucun remord pour les autre et sa c'etait ecrit dans un mangas :"a cotes des humain les demons sont des enfant de coeur"