S'abonner à ce blog

Si on s'en allait, loin, loin, très loin. Si on partait tous les deux sans personne d'autre. Si on se donnait rendez-vous au coucher du soleil et qu'on partait sans prévenir personne. On prendrais juste quelques affaires et on irait là où personne ne pourra gâcher tout se qu'on à mis si longtemps à construire. Mais attend, c'est déjà fais ... Quelque à réussie à encore une foi gâcher notre bonheur, ou plutôt mon bonheur ... Comme toujours c'est mon coeur qui en fais les frais ... A quoi bon aimer si en retour on ne fais qu'en souffrir. Aimer, c'est tellement proche du mot souffrir que je ne connais même plus la différence ... Le bonheur ? Non désole je ne connais pas, ou plutôt je ne connais plus. Avant j'étais tous les jours heureuses, demande aux gens, j'étais la fille qui arrivait en cour en souriant et qui chantait tout le temps des chansons débile pour faire rire mes amis. Maintenant je suis la fille que les gens veulent faire rire, alors pour faire plaisir je ris, je souris, mais toutes les nuits je pleure, j'explose, je n'ai qu'une envie : partir loin, loin, très loin, mais toute seul, sans toi, sans personne d'autre que moi ... J'ai changer sans même le vouloir. Aimer ? Non désole je ne connais pas, du moins, je ne connais plus. Avant j'aimais, mais aujourd'hui c'est fini. A chaque foi ou je tombe amoureuse une personne vient tout gâcher ... Mais parfois cette personne c'est moi ... Alors devant les gens je souris, je rigole, je m'amuse, mais au fond je souffre, je pleure, je crie, mon coeur saigne sans que personne ne puisse rien y faire ... C'est fou quand même, à 13 ans je souffre déjà, et dire que je ne connais encore rien à la vie, la seul chose que je sais c'est qu'aimer fais mal. Mais vous me direz qu'à 13 ans on ne connais rien à l'amour,c'est peut-être vraie, mais sachez que moi j'ai déjà aimer. Mais le problème c'est qu'à chaque foi que je m'attache à une personne on me l'enlève ... Alors forcément je ne veux plus aimer, mais mon coeur lui n'est pas de cette avis, il aime, et moi j'ai mal ... Et bien sur je ne peut en parler à personne, les gens me disent que je peut tout leur dirent mais ils ne comprendraient pas ... C'est sur ce n'est pas la même douleur qu'on peut ressentir quand on est blesser. Ce n'est peut être pas aussi fort que se que certaine personnes peuvent ressentir, mais moi ma douleur est profonde ... Elle est permanente ... Je n'ai pas une seconde de répit ... C'est sur, ce n'est pas la même douleur que peut ressentir une personne ayant une maladie grave, c'est une autre forme de douleur ... Une douleur qui fait souffrir à un point inimaginable ... Mais je ne dit rien, ou alors quand j'en parle c'est en minimisant la chose, je dit que sa va quand même, je sourie ... Mais sa ne va pas ... Et personne ne peut comprendre sa ... Se sentir seul alors qu'on est tellement entouré, se sentir inutile alors que des gens ont besoin de nous ... Comment on peut ressentir des choses aussi contradictoires en même temps ? ... Et toi stupide coeur qui veut toujours aimer ... Et surtout tu me fais aimer une personne qui est déjà prise ... Parfois j'aimerais pouvoir ignorer mes sentiments, appuyer sur un bouton et ne plus rien ressentir, plus d'amour, plus de souffrance, plus de tristesse ... Être libre de mes choix sans en subir les conséquences par mes sentiments, je me demande si c'est possible ? Parfois j'en rêve ... Parce que les voir ensembles être heureux, et moi toute seul souffrant comme pas possible ... Parfois je préfère mourir plutôt que de ressentir encore tout sa ...

Rosario + Vampire


Genre : Fantastique, Romance, Humour, Action.
Auteur : Akihisa Ikeda
Editeur : Tonkam/Jump Square (Anciennement Monthly Shonen Jump)

Résumer :
Tsukune Aono est un lycéen banal qui n'aime rien en particulier (il est banal quoi!) et médiocre élève. Ses parents, qui ne veulent pas le voir terminer prématurément sa scolarité, l'inscrivent dans un lycée étrange : le lycée Yokaï (Yokaï = Monstre en japonais).
Celui-ci se trouve dans un lieu sinistre. Passé le choc d'un endroit aussi macabre, une jolie fille le culbute à vélo. Coup de foudre? Pas tout à fait, car au lieu de l'embrasser tendrement, la belle le mord au cou. C'est une vampire, Moka Akashiya, qui est nouvelle inscrite dans ce lycée.
Dans sa nouvelle classe, Tsukune apprend que ce lycée est réservé aux monstres. La règle d'or est de toujours garder une forme humaine. Coup de bol pour Tsukune. Moka arrive en retard, tous les garçons fantasment dessus jusqu'à ce qu'elle saute au cou de Tsukune. Le voilà poursuivit par la plus belle fille du lycée qui ne veut pas l'embrasser, mais sucer son sang ^^. Moka explique qu'elle retrouve sa véritable forme quand on lui enlève le rosaire qu'elle porte au cou. Tsukune fera également la connaissance de plusieurs jeune fille (Kurumu, Yukari, Mizore ect...). Vous pourrez suivre leurs aventure dans les saisons de ce manga palpitant.


Site que j'utilise pour regarder ce manga :
http://rutube.ru/

Personnage Principaux :

Tsukune Aono :
rosario_vampire_tsukune_aono_costume_ver_01-01-01-43205783d2

Moka Akashiya :
9506_render_moka_kimono_render-432057975a

Kurumu Kuruno :
rosario-vampire-10458415-4320580c25

Yukari Sendo :
rosario-vampire-yukari-4320581aa0

Mizore Shirayuki :
rosario_vampire_04-4320582022

Ginei "Gin" Morioka :
tumblr_ljte6w6tm31qecpvko1_400-4320583edc

Shizuka Nekomoné :
48407-4320584f78

Kokoa Shuzen :

95078-4320585dce

Race des personnages principaux :

Tsukune : Humain

Moka : Vampire

Kurumu : Succube

Yukari : Sorcière

Mizore : Dame Des Neiges

Shizuka : Neko

Gin : Loup-Garou

Kokoa : Vampire

Petite précision: Kokoa n'arrive qu'a la fin de la première saison.

Amusez vous bien à le regarder :)

SWF file

http://justin-bieberfixion.skyrock.com

- Découvrez la saison 1 & le début de la saison 2 de cette fiction entraînante de cette fiction qui plaira a un public de tout âge fan de JB ;)


http://fiction-bieber-maevaa.skyrock.com

- Découvrez les chapitres entraînant & plein de rebondissement de cette fiction qui plaira a un public de tout âge fan de JB :D


http://killingromance.skyrock.com

- Découvrez le résume d'une fiction a futur succès qui plaira a un public de tout âge fan de JB bien sur ;D


Fan de Justin Bieber soyez au rendez-vous


Je me lancerais à la recherche de nouvelle fiction, quand j'aurai moi-même terminé ces fiction ;)

Je vous fais de gros bisous & a bientôt pour de nouvelle info new sur mon blog bien sur :) <3

Il y a ces gens ...
Ces gens toujours seul ...
Ces gens qui ne parle jamais ...
On peu voir le vide de leur coeur se reflétter à traver leur yeux ...
Un vide immense & sans fin ...

Il y a ces gens ...
Ces gens qui ont mal ...
Ces gens qui cache leur vraie sentiment derrière un faux sourire ...
Ces gens que personne ne comprend ...
On peu distinguer des larmes qui coulent à l'interrieur d'eux même ...

Il y a ces gens ...
Egoïste & sans pitier ...
Qui ne penserons jamais aux autres ...
Des gens qui sont toujours déteste ...

Il y a aussi ces gens ...
Ces gens à qui ont n'offre rien ...
Ces gens trop gentil pour dire nan ...
Ces gens qui auront toujours peur ...
Peur de quoi ?
Je ne le sais pas ...
Peu être de reste seul ...

Ces gens ...
Ils ont tous un problème ...
Mais ils le cachent tous au fond d'eux même ...
Derrière un masque qui recouvrent leur coeur ...

Peu être qu'un jour ces gens ...
N'aurons plus peur ...
Et montrerons enfin qui ils sont ...

Mais pour l'instant ils se cachent ...
Comment des enfants ils se cachent ...
Mais sans savoir qu'une impasse les attends au bout du chemin ...
Alors chute ...
Ne dite rien ...

Une histoire d'amour (triste mais elle en vaut tellement la peine) :
C'est un garçon et une fille qui se parlent.. La fille est complètement amoureuse de lui depuis 1 an... Et voilà ce qui se passe :

La fille : Salut !
Le garçon : Hé salut !
La fille : Ça va ?
Le garçon : Bah ouais et toi ?
La fille : Pas pire...
Le garçon : Qu'es-ce-qui ce passe ?
La fille : Rien de spécial...
Silence pendant deux minutes...
Le garçon : Tu es sure ?
La fille : Oui oui..
Le garçon : Ok, si tu le dis... Tu avais quoi à me dire ? Ma copine m'attend au restaurant.. On fête nos 4 mois ensemble...
La fille : Ah ! Je suis bien contente pour vous deux...
Le garçon : Merci !! Tu sais tu vas trouver le tien bientôt j'en suis sur ma belle...
La fille : Je l'ai trouvé...
Le garçon : Hey ! Reviens pas la-dessus ! On a eu une discussion de deux heures hier au téléphone sur l'amour que tu as pour moi... Mais je suis pris. Désolé. Je t'aime seulement en amie. Ça me fait plaisir de savoir que tu m'aimes par contre...
La fille : Ah...
Le garçon : Je t'aime ok ? Mais seulement en amie.
La fille : C'est pas ça que je veux moi ! Je veux seulement te dire ce que je ressens. Veux-tu le savoir ou pas ?
Le garçon : Ben, tu me l'a dis hier au téléphone...
La fille : Le téléphone... Pfff... C'est bien mieux en vrai... Veux-tu savoir, oui ou non ?
Le garçon : Ok, mais grouille toi ma copine ne va pas être contente.
La fille : Ah ok. Ben laisse tomber alors. Je me grouillerai certainement pas pour une fille qui t'attend le cœur joyeux... Va faire la fête avec elle pis c'est tout !
Le garçon : NON !! Tu m'as amené ici pour me dire quelque chose, alors tu vas le dire ok ?
La fille : Ok, mais ça risque d'être... Euh... Comment dire ? Tu verras...
Le garçon : Ok, vas-y !
La Fille : Ok, mais promet moi que tu ne diras rien pendant que je parle. Quand je dirai "Voilà" tu pourras dire ce que tu en penses. Après je me casse, ok ?
Le garçon : Ok.
La fille : Jure le moi !
Le garçon : Je te le jure sur ta tête... Je t'aime mais...
La fille : Y a pas de "mais" ! Dit plus le mot ''mais" ! Bon, j'me lance... Tu l'as juré alors si tu brises ta promesse, tu sais que c'est mauvais signe...
Le garçon : Oui je sais... Ok, allez, vas-y.
La Fille : Ok, alors... Je t'aime depuis un an. Je n'ai pas su te le dire. Je l'ai caché chaque fois qu'on s'est parlé. Tu sais que c'est très dur à cacher, mais j'ai réussi. Je t'aime tellement ! T'es tellement beau ! Elle baissa les yeux. Je t'ai aimé depuis que tu m'as dis que tu m'aimais pas seulement en ami quand tu étais saoul. Elle leva les yeux. Mais le lendemain tu m'as dis : « Désolé si j'ai dis tout ça. Je le pensais pas c'est l'alcool qui ma fait dire des choses... » Et quand tu me l'a dis, j'ai perçut de la passion dans tes yeux. Je sais que c'est sûrement l'alcool comme tu le dis mais... Puis après t'as eu 2 autres copines. Une qui t'as planté là. Moi j'ai toujours été là pour toi. Sais-tu pourquoi ? Chut dis rien, tu me l'a promis... Elle Mit son doigt sur sa bouche. Je l'ai fait par amour. J'aimais pas ça te voir mal. Je l'ai fais deux fois... Toujours à côté de toi, à te donner mon épaule et mon oreille pour que tu défoules tes sentiments, tes larmes, tes paroles. Et maintenant te voilà avec une fille. Ça fait maintenant 4 mois que tu es avec elle. Je suis heureuse pour toi. Mais si je le disais, je te mentirais en pleine face. Car lorsque je te vois main dans la main avec elle, lui donner un baiser dans le cou, sur la bouche... Et bien ça me fait terriblement de peine. Dans mon cœur, tu es celui que j'aime et que j'ai toujours aimé et ce depuis longtemps. J'ai su que c'était un amour à sens unique, alors je suis restée là, devant vous deux à ne rien dire et à vous regarder vous dévorer des yeux. Je suis vraiment contente que tu sois heureux avec elle. C'est ton bonheur que je veux mais je voudrais aussi ton cœur. Cependant, ça me semble impossible. T'as trouvé le tien, moi j'ai trouvé le mien mais il est impossible à attraper. Je t'aime ça n'a aucun sens. Regarde qu'est-ce-que tu me fais maintenant... Elle prit la main du garçon et la déposa sur son cœur. Toi seul peut le faire battre ainsi. Il peut aller tellement vite et aller lentement. Toi seul peut le faire souffrir et le guérir en même temps. Écoute... Le garçon s'approcha de la fille*. Il semblait sur le point le lui dire quelque chose.La fille mit son doigt sur sa bouche : Chut !! Tu m'as promis... Et je n'ai pas fini. Alors c'est ça, je t'aime. Elle retira la main du garçon de son cœur. Regarde ce que tu me fais ! Toutes les nuits, dans mes rêves, tu me tortures et tu me déchires le cœur. Je veux t'oublier mais toi tu ne veux pas. Regarde l'enfer que tu me fais vivre ! Elle remonta son chandail à manche longue et lui montra ses poignets. Regarde ! La mâchoire du gars toucha presque le sol tellement il était bouche bée. J'ai envie d'aller au paradis pour être ton ange et veiller sur toi. Je voulais te dire que c'est la dernière journée que tu me vois, car ce soir mon rêve va se réaliser... Tu seras avec moi... Je vais devenir ton ange, je vais pouvoir te surveiller pour qu'il ne t'arrive rien. Ton ange gardien, ce sera moi et tu sais pourquoi ? Parce que je te donne ma vie et mon cœur. Fais en ce que tu veux. Peu importe ce que tu en feras, je t'aimerai toujours. Bon j'ai fini, tu peux me balancer tes trucs.
Le garçon : Ben, disons que je suis pas mal bouché bée. Je sais pas trop quoi dire...
La fille : Ben dit rien, tu fais ce que tu veux. Bon maintenant il est tard, va voir ta copine et fêtez vos 4 mois. Bonne soirée. Elle lui donna un baiser sur la joue et le regarda dans les yeux avec une larme d'amour au coin de l'œil. Il regarda la fille et ses yeux brillaient. Il monta dans sa voiture et s'en alla

Pendant la soirée avec sa copine, il ne pensait qu'à sa meilleure amie, à la fille qui l'aime vraiment... Après une soirée de réflexion, il décida de reparler à la fille. Avant qu'elle ne...
Il prit le téléphone : Dring ! Dring ! Dring !
La mère de la fille : Oui bonjour ?
Le garçon : Puis-je parler à votre fille ?
La mère : Elle est dans son bain. Ça fait environ 2 heures qu'elle est là. Elle doit sûrement être en train de se raser les jambes.
Le garçon : Essayez d'ouvrir la porte pour voir si elle ne se serait pas endormi dans le bain !
La mère : La porte est fermée à clé.
Le garçon : Ah ? Dites que c'est Alan à l'appareil.
La mère : Elle cria : « Chérie c'est Alan au téléphone » ... Je n'ai aucune réponse désolée Alan.
Alan : Ah dommage...
La mère : Ouais, tu peux rappeler plus tard au pire.
Alan : Non j'arrive. Ouvrez la porte de la salle de bain. Peut-être qu'elle dort dans son bain.
La mère : C'est comme tu veux mais surtout tu ne vas pas la rejoindre ! Elle n'a que 15 ans !
Alan : Ben non je vais communiquer avec elle à travers la porte.
La mère : Ok, je t'attend.
Alan: Merci madame.
La mère : De rien, à plus tard Alan.

Ils raccrochèrent. 20 minutes plus tard, Alan arriva à l'appartement où Anna habitait. Toc-Toc-Toc :

La mère : Elle ouvrit la porte : Ah ! Salut Alan !
Alan : Bonjour madame.
La mère : Bon vas-y ! Je serai dans le salon si tu me cherches.
Alan : Merci Madame. Il se dirigea vers la salle de bain. Toc-Toc. Pas de réponse... Anna t'es là ? Aucune Réponse. Il s'assit près de la porte et parla comme si elle pouvait l'entendre « Anna, ce n'est pas que je ne t'aime pas... Au contraire. Je t'aime mais d'une autre façon... » Il entendit des bruits comme si quelqu'un pleurait Anna t'es là ?
Anna : Oui mais vas-t-en ! Elle pleurait
Alan : Non ! Je ne partirai pas avant que tu ne sois sortie de cette salle de bain ! Je veux te parler face à face.
Anna : Parle à la porte. Elle au moins ne va pas pleurer à cause d'un gars qui ne mérite pas son cœur.
Alan : Hey arrête là ! Personne ne mérite le cœur d'une porte. Faut vraiment être désespéré pour souhaiter ça.
Anna : JE LE SUIS ALAN !!!!!!!!!!!!!!!!
Alan : Anna... Sors s'il te plait.
Anna : Non ! Arrête ! Tu m'as vu pour la dernière fois aujourd'hui. Souviens toi bien de moi, de comment j'étais.
Alan : Dernière fois ? Pourquoi ? Tu t'en vas ? Tu déménages ?
Anna : Oui on peut dire ça comme ça... Elle pleura plus fort
Alan : Où ? Sa voix tremblait mais il essayait de la faire paraître normale.
Anna : Quelque part où tu vas sûrement me retrouver un jour.
Alan : Il réfléchit : Euh... Sois plus précise...
Anna : Je t'aime Alan... Je t'aime vraiment...
Alan : Moi aussi mais...
Anna l'interrompit NE DIS PAS DE MAIS !!! Je veux juste que tu saches que je pourrais donner ma vie par amour pour toi... Et cela n'importe quand !
Alan : Je sais ...
Anna : Alors ...
Alan : Alors quoi ?
Anna : Alors, je te la donne ce soir. Je t'aime tellement Alan ! Elle pleura plus fort
Alan : Non reste ! J'ai besoin de toi !
Anna : Je t'aime et saches que je vais toujours être là pour toi et ce plus que jamais. Peu importe ce qui arrivera. De toute façon ce qui compte vraiment pour moi, c'est que tu sois heureux. Je t'aime... Je pourrais te donner la lune !! Je t'aime Alan... Pour toujours...
Alan : Anna... Non attend il faut que je te dise des choses importantes.
Anna : Quoi encore ?
Alan : Si tu n'es plus là, je ne vois pas pourquoi je serais heureux. Je perdrais la moitié de moi Anna ! Je... Je...
Anna : Je t'aime moi ! Bye Alan... Elle prit un rasoir, en détacha une lame et s'ouvrit les veines.
Pendant ce temps, Alan lui dit :Je... Je... Anna j'ai réfléchis, moi aussi je t'aime. En fait, je ne t'aime pas. JE T'ADORE ANNA ! Je... Je... J'ai laissé ma copine pour toi. Anna, ton sourire me fait rêver et tes yeux me font pleurer. Il entendit un objet tomber dans l'eau. Alan défonça la porte de la salle de bain et entra
Ce qu'il vit lui brisa le cœur... Il venait de voir le corps d'Anna sans vie, immobile qui baignait dans une baignoire rouge vif... Il s'accroupit sur le bord du bain et commença à pleurer... Voilà il a perdu la fille qu'elle l'aime vraiment pour une qui n'en vaut pas la peine. :/
Les garçons, le filles, ne laissez pas les gens autour de vous souffrir de votre bonheur. Personne ne mérite de pleurer un rêve. ;)

Elle a supplié ses parents à genoux pour qu'ils acceptent, elle a pleuré à chaudes larmes pour qu'ils l'admettent, cet homme qu'elle aime, qu'elle a connu au lycée. Au début, ses parents n'ont pas voulu l'écouter mais à coup de pleurs, de grève de faim, de supplications ils ont dû céder, bon gré mal gré. Elle a donc eu ce qu'elle voulait, elle a fini par épouser son amour du lycée, leur amour a triomphé de tous les obstacles dérisoires de la société. Elle n'avait que 21 ans et pourtant ....Je les ai vus danser. Ils étaient jeunes, ils étaient beaux, un mariage modeste, un petit slow .. Oui je les ai vus se balancer doucement sur les rythmes envoûtants de "careless whisper" sous les regards caressants des petits et des grands. C'était il y a 13 ans, je n'avais encore que 15 ans...

Aujourd'hui c'est dimanche. Je suis fatiguée et malade, j'ai besoin de dormir mais je ne peux me le permettre. Maman m'appelle, c'est l'heure de se préparer. Je fais un ultime effort pour m'arracher du lit et m'habiller. C'était l'occasion idéale pour renouer avec la famille, pour voir les cousins et les cousines, la mariée est une amie et proche. Elle a l'âge de ma grande-soeur : trente-quatre ans, elle est belle, charmante et très gentille. Je dois bien assister à son mariage, c'était la moindre des choses pardi.

Je pénètre dans ce Casino qui fut jadis une salle de cinéma du temps où mes parents étaient encore de jeunes mariés. Ils étaient là et ils souriaient se remémorant les souvenirs de leurs jeunes et heureuses années. Je vois des visages que je connais mais des yeux qui m'indiffèrent, je souris, j'embrasse, je salue, et je passe. Vite une chaise et que s'arrête ce manège. Je n'aime pas trop les embrassades, les faux airs de comment vas-tu on s'en fout ! On attend les mariés sous fond de bavardages assourdissants. une heure de retard, puis vient le couple tant attendu. Le DJ se dépêche de mettre la fameuse chanson appropriée à l'évènement : mais quand les mariés se dirigent vers le piédestal, les choses se gâtent, le disque est endommagé, la chanson devient un horrible vacarme, allez hop on change de disque et on recommence, on met du mezoued ça porte chance !

Les mariés vont signer le contrat de mariage puis Al FAtiha sous fond de bavardages comme d'habitude avec un ex RCDiste à la retraite criant par moments de se taire provoquant des fous rires par ci par là .. moi ça ne me convient pas. Un peu de jus, une baklawa et voilà que cette jeune femme a uni son sort à ce .. vieil homme. Il est vieux, loin du bel homme qu'il était autrefois et qui travaillait comme steward, ami et collègue de mon oncle, qui venait jadis chez nous et m’envoûtait avec son parfum, sa belle chevelure et ses habits signés. Quand je n'étais qu'une enfant moi et mes soeurs et qu'on admirait son air de gentleman et de voyageur. Aujourd'hui les choses ont changé. Vingt ans plus tard les cheveux noirs sont devenus gris, le cou ridé et le visage aussi, il n'a que cinquante-quatre ans mais Dieu qu'il a vieilli ! Alors cette charmante femme a tout juste l'air d'une gamine à côté de lui. Un mariage dans un "Casino", où un vieil homme a épousé une jeune femme, on dirait qu'il a joué au loto et qu'il a gagné le gros lot ! Une femme divorcée certes, c'était le prix à payer, elle a épousé son jeune amour du lycée il y a 13 ans, mais entre eux ça n'a pas marché, elle a défié tout le monde pour s'unir avec lui mais ça n'a pas suffi. Elle a gâché ses plus jeunes années à vivre terriblement désenchantée et le coeur meurtri.

Alors au final, je ne sais pas trop si j'ai assisté à un mariage ou à un enterrement. Je ne sais pas s'ils ont fait, si elle a fait le bon choix, tout ce que je sais est que j'étais moins heureuse au retour qu'à l'aller.. et ce qui me fait mal encore plus c'est le sujet même de cette note. Vous croyez que je suis là pour vous raconter des histoires à dormir debout ? Je suis là parce que je ne sais pas où aller, je parle de mariages parce que je suis fatiguée, de l'avenir de mes pays et de l'actualité.

Triste note, vide de sens, zéro créativité, pourquoi donc la publier ?

Parce que j'adore me ridiculiser.

Laisse moi vous racontez une histoire, l'histoire d'une jeune fille. Elle s'appelait Félicité Grimm à cette époque elle n'avait que 10 ans. 10 ans & déjà une vie heureuse, une famille soudez, malgré qu'elle sois fille unique elle profitait de sa vie comme toute les jeunes filles de sont âge. Elle vivait dans un petit village du nom de Melrose. Sont père un le duc Grimm était alors l'homme le plus riche & le plus respecté du village, quand à sa mère la duchesse Grimm elle était la femme la plus adorée du village. Félicité avait beaucoup d'amis & tout le monde l'adorée dans le village.Fille unique mais pas depuis toujours car quand elle était très jeune sa mère avais accouché d'un petit garçon qu'ils appelairent Jimmy.

Malheureusement un accident tragique vins perturbé leur vie. Un jour, alors qu'il était chez eux un homme mis le feu à leur immense manoir. Ils moururent tous, tous sauf Félicité. Dans le village tout le monde ignorais que c'été un homme d'un autre village qui avais mis le feu, tout le monde pensais que c'été leur fille Félicité. Car dans ce village une rumeur cour qu'à l'âge de 10 ans toute les 2 génération les filles se transforme en sorcière. Félicité eu beau se défendre & nié, tout le monde l'accusais. Tout le monde sauf un jeune garçon du nom de Nicolas Tomsonne.

Après ce tragique accident Félicité ne sortie plus de la seul partie du manoir qui restait. Nicolas venait la voir régulièrement mais elle le repoussait à chaque foi. Le pauvre Nicolas désespéré de la voir comme sa & n'arrêtais pas d'essaie de prouvée qu'elle n'avais rien fais. Mais les villageois ne l'écoutait pas.Il voulais sincèrement l'aidée & lui ramenné toujours de belle chose. Mais Félicité déprimais d'avoir tout perdu.

Un jour Nicolas réussie à la faire sortir de son manoir pour qu'elle aille se promener dehors. Ils marchaient dans le village. Cela fessait maintenant 5 ans qu'elle n'était pas sortie du village. Quand elle vu tout ces changement elle était assez perdu mais Nicolas lui fit comprendre qu'il serait toujours la pour l'aide & la protégée dans n'importe qu'elle situation.

Alors qu'ils marchaient un groupe de garçons les vis & criairent:
-La sorcière !!! La sorcière est là !!!
Félicité avait très honte, elle entendait tous les villageois dire:
-Comment peu elle se montrée après ce qu'elle à fais ! Elle aurait du mourir !
D'un coup Nicolas en eu assez & se mis à dire tout fort:
-Ce n'est pas une sorcière !! Vous devriez avoir honte !! Elle à été si généreuse avec vous tous !!
Mais malgré sa les garçons se moquaient encore d'elle, Nicolas en eu assez & saute sur un des garçons puis se mis à le frappée. Félicité essaie alors de l'arrête. Quand cette bagarre s'arrêta ils rentraient au manoir & Félicité soigna Nicolas.

Elle lui dit:
-Tu n'aurais pas du faire sa ... C'était idiot ... Mais merci ...
Nicolas lui dit alors:
-Je ne laisserais personne se moqué de toi & encore moins te traité de sorcière ! Ils ne savent rien ! Moi je sais que tu n'as rien fais & je ferai
tout pour le prouvée !
Ils se regardairent alors dans les yeux & ils s'embrassairent.

Quelque temps plus tard Félicité commençais à sortir avec Nicolas de plus en plus souvent. Le sourire qu'elle avait à l'époque était  enfin revenu & illuminait sont doux visage.
Nicolas avais vite compris qui avais mis le feu au manoir & quand la fête du village arriva il pris la main de Félicité & monta avec elle sur la grande place du village. Les gens étonnée se demandais se qui se passai quand Nicolas dit tout fort:
-Je sais qui à mis le feu au manoir des Grimm il y a 5 ans ! Et il est ici aujourd'hui !!
Il montras alors du doigt un homme barbue appelée Joseph Lizland, un rivale du duc Grimm. Quand les villageois comprirent toute l'histoire ils étaient choqué & les gendarmes l'arrétaire. Tout le monde fit de grande excuse à Félicité qui les accèptas.

Quelque temps plus tard tout redevenais normale pour tout le monde. Le village était en fête car Nicolas & Félicité venais  de se marié & c'elle ci allais avoir un enfant. Un garçons qu'ils désidairent d'appelée Jimmy pour honoré la mémoire du petit frère de Félicité. Pour se faire pardonnée les villageois rebatire le manoir plus beau & grand que jamais.

Tout ce terminas bien pour tout le monde. Surtout pour Félicité & Nicolas & leur petit garçon Jimmy :)

(Par moi)

J'Avais Arrête D'Y Croire,
Mais Aujourd'Hui Je Reprend Espoire,
Aujourd'Hui Je Recommence A Y Croire.
Mais Est-Ce Que Sa va Dure ?


Parfois J'Espère,
Parfois J'Y Crois,
Parfois Je Doute,
Parfois Je Ne Préfère Pas,
Parfois Je Perd Espoire.


Alors Juste Une Foi Dit Moi D'Y Croire.
Juste Une foi.
Donne Moi Une Raison D'Y Croire.
Juste Une foi.
Donne Moi L'Envie D'Y Croire.


Pour Toi.
Pour Nous.
Pour Tout.

J'entends le vent, j'entends le ciel
Et comme un cri, la brise m'appelle
La rivière, le soleil me parlent aussi
Et je sais que ma place est ici

Le ciel à l'infini
Embrasse l'univers,
Les clefs du paradis
Sont ici, sur mes terres

[La lune sur les montagnes]
[Le vent dans les branches]
[Le torrent déchaîné]
On ne nous séparera jamais

Le chant de la prairie
Suffit à mon bonheur
Et si la vie nous unit
Nous vaincrons la peur

Si je m'éloigne parfois
Je n'ai qu'une loi...
Oh, oui toujours
Je reviendrais toujours
Vers toi