S'abonner à ce blog

Jo de Turin

img_128222​_1-1802820​cdJanne n'a jamais remporté de médaille en individuel aux jeux olympiques de toute sa carrière. Il comptait bien mettre fin à ce manque à Turin. Après le premier saut, il est deuxième. Il sait qu'il peut faire quelque chose de grand. Mais soudain, le vent change... tous les sauteurs avant lui, ratent leur second saut. Il tente le tout pour le tout. Il veut cette médaille. Mais le vent en a décidé autrement... Il termine 6ème. Son rêve s'écroule.

Tommi Nikunen, le coach, a confié que le second saut de Janne a été ruiné par le vent. Il n'y avait rien à faire. "Le vent était terrible. Il n'avait aucune chance de sauter aussi loins que le précédent sauteurs. La nature lui a pris sa médaille. Il a déjà eu assez de malchance aux jeux... Il est extrêmement déçu. Je ne peux pas lui parler - au moins pendant quelques heures."

"J'ai mal sauté. Je suis triste et déçu." Janne a ajouté.
Le samedi suivant, c'est la compétition sur le grand tremplin. Janne sait que c'est sa dernière chance puisque se sont ses derniers jeux. "C'est clair, se sont mes derniers jeux et ma dernière chance. C'est mon ultime but, cette médaille individuelle. Mais si je ne l'ai pas, la terre ne va pas cesser de tourner pour autant. Il y a des choses plus importantes dans la vie que le saut à ski." "Les marges sont infimes. Deux sauts,ce n'est rien mais ça peut tout changer. Chaque détail compte."

Malheureusement, son rêve ne se réalisera pas. Il finira 9ème sur le grand tremplin. La déception est immense.
"Je n'ai pas grand chose à ajouter. Mais j'étais furieux et déçu après la compétition de samedi. Je pense qu'il n'y a rien de nouveau là-dedans. ça ne s'est pas produit. C'est tout. Ces jeux m'ont conforté dans ma décision de ne pas aller juste aux prochains. C'est comme ça... je ne veux pas gaspiller encore quatre ans pour un résultat pareil! J'ai bien sûr fait tout mon possible dans ces compétitions. Surtout que je savais que c'était ma dernière chance..." Janne a lâché, déçu.