S'abonner à ce blog

Vulnérabilités

img_123636​_4-180230f​40Janne peut sembler être quelqu'un de fort et de sûr de lui. Il s'en est même forgé une réputation: l'homme qui ne sourit jamais. Derrière ce surnom se cache l'image d'un homme froid, sans sentiment, hautin et inaccessible. Mais ce n'est qu'une illusion, une protection qui camoufle un coeur tendre et timide. C'est une superbe parade pour cacher ses vulnérabilités. Depuis que je le "connaît", j'en ai trouvé deux:
1. La santé

La santé de Janne est très fragile. Elle ne tient souvent qu'à peu de chose. Souvenez-vous de la tournée des Quatre Tremplins 2004/2005 qu'il remporte d'une main de maître. Et pourtant, elle camouflait quelque chose qui aurait pu tourner à la catastrophe. Au début de cette saison, rien ne lui résiste. Il gagne tout. A son arrivée à Obersdorf, première étape de la tournée, il affiche ses ambitions: remporter les quatre étapes de la tournée. Il remporte haut la main les deux premières étapes. A la troisième, le premier signal d'alarme retenti: il a le rhume et commence a se sentir fiévreux. A la dernière étape, les qualifications sont desastreuses. En compétition le lendemain, il serre les dents car il veut gagner. Mais les médicaments réduisent ses capacités. Il termine finalement 2ème ce qui est décevant pour lui mais qui est une victoire comparé à son état de santé. Une semaine plus tard la fièvre le gagne. Il a plus de 40°C de température. Il doit renoncer aux compétitions. Normalement, une grippe durent entre une semaine et 10 jours. Mais Janne est absent durant plus d'un mois. L'inquiétude gagne l'équipe, les médias, le public et sa famille. Un soir du mois de janvier, Tiia, sa femme, l'amène à l'hôpital. Il y reste trois jours. Les médecins lui diront de rester au lit encore quelques semaines mais il ne les img_123636​_2-1802344​afécoute pas. La raison? Les championnat du monde. Il arrivera en Allemagne complétement drogué et affaibli. Il affiche ses ambitions: être champion du monde. Mais cet objectif semble improbable. Au petit tremplin, il décrochera la médaille de bronze dans la douleur. Quelques jours plus tard, son état s'est amélioré mais il n'a toujours pas retrouvé toutes ses forces. Il décroche magistralement le titre sur le grand tremplin. Il laisse éclater sa joie, ce qu'il ne fait jamais. Cette victoire était avant tout une victoire contre lui-même.
Depuis plusieurs années, Janne manque des compétitions au mois de janvier. Mais à chaque fois, la grippe est plus violente. En 2006, il y a miraculeusement échappé. La cause principale de cette santé fragile n'est autre que la cigarette. Janne fume environ un paquet par jour depuis plusieurs années. Il devrait arrêter car il tousse déjà.
Un autre problème de santé est son physique. Dans sa jeunesse, il a beaucoup chuté et s'est brisé beaucoup d'os. Maintenant, il souffre du dos et des genous chroniquement. A la fin de cette saison, il a hésité avant de décider reporter de se faire opérer des genous.

2. Son ego

img_123636​_1-180232f​26Janne est un battant. Il veut toujours être le meilleur. Durant plusieurs années, il a dû mettre ses rêves de titres mondiaux, olympiques et globes de crystal de côté et mettre son mal en patience. Mais dès la fin de la saison 2003/2004, il est devenu le numéro 1, le meilleur sauteur du moment. Il remporte deux globes de crystal (2003/2004 et 2004/2005), un titre de champion du monde, un médaille de bronze au championnat du monde, 2 médailles d'argent aux championnat du monde de vol à ski et 2 tournées des Quatre Tremplins. Janne a donc pris confiance en lui et s'est fixé des objectifs des plus ambiteux: remporter la tournée des Quatre Tremplins 2005/2006, le titre de champion du monde de vol à ski, être champion olympique et remporter le globe de crystal. Or rien ne se passe vraiment comme prévu. Il pensait dominer la saison, mais ce n'est pas le cas. Jakub Janda prend sa place de leader. Ce qui est une terrible vexation. Encore pire, il se retrouve 3ème derrière Andreas Küttel. Mais il met son mal en patience. La tournées des Quatre Tremplins est des plus disputée. Il la gagne avec Janda. Aux championnat du monde de vol à ski, c'est le désastre. Il ne finira même pas sur le podium. La pilule est amère. Mais il pense déjà à son prochain défi, les JO. Après la première manche sur le petit trmplin, il est deuxième. Il est convaincu qu'il peut gagner. Mais le vent en décide autrement. Il finira 6ème. Janne en a les larmes aux yeux. Il serre les dents et se concentre sur la prochaine compétition, le grand tremplin, où il est plus à l'aise. Après la première manche, tous ses espoirs s'envolent. L'envie n'y est plus. Il sait que s'est perdu. Le deuxième saut ne changera rien. A l'hotel, Janne craque. Il s'enferme dans sa chambre, pleure et boit. La compétition suivante est à Lahti sur son tremplin. Mais quand l'envie n'y est plus... Il finit 29ème... sa plus mauvaise performance depuis trois ans. Et c'est également le globe de crystal qui s'envole. Janne voulais jeter l'éponge et quitter le saut à ski après une saison aussi râtée, vexante et humiliante. Quelques semaines plus tard, il change d'avis. Il prévoit même de se venger à Vancouver.
Les derniers commentaires
Profil supprimé
invite_zimbabween 28 septembre 2006 à 20h35
 
domage  qu'un ci grtand champion fume