S'abonner à ce blog

ρƦøløĝuε

Hollow : Je me suis inscrite pour poster mes histoire. J'espère qu'elles vous plairont. Vous n'êtes pas obliger de commenter, mais ça serait bien parce que j'aimerais m'améliorer.



Je m'appelle Jess. Non, pas Jessica. Juste Jess. C'est peut-être étrange, mais c'est comme ça. Mes parents voulaient piocher dans l'originalité. Ou alors, ils étaient trop paresseux pour écrire trois lettres de plus. Quoiqu'il en soit, ça ne change pas qui je suis à l'intérieur.

Chaque été, avec ma famille, on revient à Walewood Cross où mon arrière arrière grand-mère a fait construire de son vivant un domaine au bord du fleuve Landesan. On y passe la totalité de nos vacances. Cette année, j'ai bien peur que cela ne soit plus pareil pour moi. Je crains de ne pas apprécier ce séjour comme ceux des étés précédents. Oh, j'aurais bien tenté de recueillir des arguments massifs pour contrer l'idée de s'installer à Wale cette année, mais je ne veux pas priver mon frère et ma sœur de leurs plaisirs estivaux. D'autant plus que se sont les seuls moments de l'année que nous sommes libres de passer en famille, papa ne se détachant pas de son téléphone cellulaire pendant le reste de l'année et maman trop occupée à peindre et exposer au centre de la ville.

Aussi absente que soit ma mère, elle a tout de même été la première à remarquer mon manque d'enthousiasme. Après quelques discussions, nous avons convenu de faire le trajet de nuit, afin de changer la donne et de rafraîchir d'avance notre été. Malgré la peine qui me réserverait l'absence de mon ami d'enfance à Walewood, j'ai accepté.

Je lève les yeux et reporte mon attention à ma fenêtre. Laura, ma petite sœur, est pressée contre moi. Frédéric, notre frère, dort contre sa fenêtre, le bras passé au-dessus des épaules de Lau. Nos parents, à l'avant de la voiture familiale, sont silencieux. Je soupçonne ma mère de s'être endormie, l'air de la campagne ou de la forêt lui caressant la joue depuis la vitre. "Papa ?" Je tente de l'appeler doucement, pour ne pas réveiller ma sœur. Il me répond d'un regard dans le rétroviseur et d'un petit son guttural. "On y est ?" Il pince doucement sa moustache rousse et son regard s'adoucit par delà ses lunettes. "Presque. Veux-tu t'arrêter ?" Je souris et hoche la tête. Notre fleuve est tout près, et comme à chacune de nos arrivées, nous nous arrêtons pour chercher des yeux les épaulards qui résident dans nos points d'eau.

Je dépose doucement Lau contre Fred et me dépêche à sortir. La porte claque tout doucement en place et je descends la pente abrupte qui me sépare de la rive. Mes pieds retrouvent naturellement les vaguelettes qui s'écrasent sur les plates rocheuses. Dans mon dos, je sens mon père approcher. "C'est magnifique, n'est-ce pas ?" À ses paroles, je contemple le tout d'un oeil nouveau. Les étoiles qui se reflètent sur la surface de l'eau brisée, les silhouettes noircies des arbres de l'autre coté, les poissons qui frétillent et saute occasionnellement.

Tout est beau.
Tout est calme.
Les orques se montrent enfin.
Un vent doux souffle sur ma peau.
Bienvenue à Walewood Cross.



°~* Hollow-Shadow *~°
Les derniers commentaires
Aevril
26 juin 2012 à 15h15
 
J'avoue ! :)
egm75
26 juin 2012 à 18h37
 
D'abord, je vois que Tit' m'a recommandée ^^

Maintenant, parlons sérieusement : J'adore ! Je trouve ton prologue très frais. Il est aussi super agréable à lire et il n'y a aucune faute ;) J'aime bien ton style et ta façon d'écrire. C'est très aéré et facile à lire. Enfin bref : c'est SU-PER ! ♥