fan-fic-mangas

Le blog de tout et de rien (sur les mangas !) (et autres)

S'abonner à ce blog

d.gray-mand.gray-manVoir l'image en grand0 vote

Titre : D.Gray-man
Thème : Démons - Religion
Genre : Action - Aventure - Comédie - Drame - Fantasy - Historique - Horreur - Shônen - Surnaturel

Vers la fin d'un XIXème siècle imaginaire et particulièrement gothique, le jeune Allen Walker est un exorciste appartenant à un ordre spécial créé par le Vatican. Le but de cet ordre est d'affronter et d'éliminer des démons appelés Akuma, ainsi que celui qui les créé, le Comte Millénaire, dont le but est de détruire le monde. Pour mener à bien ce combat, les exorcistes disposent chacun d'une "Innocence", sorte d'arme personnelle fantastique.
Les "Innocences" sont des armes Anti-Akumas. Elles furent créées il y a 7000 ans. Elles ont été utilisées pour vaincre une première fois le Comte Millénaire, mais malgré cette victoire, la Terre paya un lourd tribut, cet épisode à été nommé dans la Bible, le Déluge. Pour qu'une "Innocence" fonctionne, il faut qu'elle soit en possession d'une personne compatible. Il existe plusieurs types d'innocence, mais la plus rare est celle de type symbiotique, c'est-à-dire que l'"Innocence" fait partie du corps de son utilisateur.
Les exorcistes, appelés aussi prêtres noirs, détiennent des "Innocences pour combattre les Akumas. Sur le terrain, ils peuvent communiquer entre eux ou avec leur base avec de petites radios volantes appelées Golem. Les exorcistes sont reconnaissables par leurs longs habits noirs et leur crucifix cousu sur la poitrine.
Les Akumas sont des âmes de défunts que le Comte Millénaire a emprisonnées dans le corps d'un proche de la victime pour en faire sa marionnette. Ils sont d'apparences humaine, mais peuvent se changer en armes pour le combat. Ils deviennent aussi plus forts et plus intelligents en tuant des humains : on dit alors qu'ils évoluent.
Il y a deux façon de détruire un Akuma, la première est d'utiliser une "Innocence" donc l'âme emprisonnée est alors libérée, la seconde est par auto-destruction sur ordre du Comte Millénaire ou d'un membre de la famille Noah donc l'âme emprisonnée est alors détruite.

Je conseille ce manga dans sa version manga (25 tomes, en cours) et en anime (103 + 13 épisodes). C’est une super histoire avec des personnages très intéressant. Beaucoup de rebondissement, quelques clichés, mais une fois dans l’histoire, on est totalement plongé dans l’univers.

Points forts : le background des personnages
Points faibles : la longueur. On s’y perd.
Point intéressant : J’aime beaucoup les graphismes et l’univers.

Vanilla et Chocola, luneVanilla et Chocola, luneVoir l'image en grand0 vote

Titre : Sugar sugar rune (jp) ; Chocola et Vanilla (fr)
Thème : Comédie, drame, amitié, magical girl, romance
Genre : Shojo

Chocola et Vanilla sont deux petites sorcières candidates pour devenir Reine du Monde Magique. Pour cela, elles sont envoyées dans le monde des humains afin de collecter des "coeurs" de garçon.

Chocola est sûre d'elle et autoritaire, elle est très populaire auprès des garçons dans le Monde Magique, elle croit donc énormément en ses chances, car plus le sentiment éprouvé par le garçon est fort, plus le "coeur" volé vaudra de points. Vanilla, sa meilleure amie et fille de la reine actuelle, est son exact opposé. Timide et calme, elle rebute quelque peu les garçons du Monde Magique.

Une fois arrivées sur Terre, les jeunes filles vont au collège, ainsi, elles côtoieront un maximum de garçons. Étrangement, c'est Vanilla qui, sur Terre, est la plus populaire, tandis que Chocola semble oublier l'enjeu de sa présence dans le monde des humains, devant les charmes du beau Pierre.
Je conseille ce manga dans sa version manga (8 tome, fini) et en anime (51 épisodes) car c’est juste adorable. Surtout l’anime. Je conseille les deux mais j’ai vu l’anime quand j’étais petite et cela correspond à cette tranche d’âge, donc pour les ados et adulte, je conseille surtout les mangas : les dessins sont magifiques, les personnages intéressants, l’intrigue nous captive…

Points forts : dessins, personnages
Points faibles : les enfants sont un public visé donc c’est parfois enfantin
Point intéressant : l’univers créé est simple mais très intéressant

FreyaFreyaVoir l'image en grand0 vote
Titre : Chobits
Thème : Robot, IA, philosophie
Genre : Comédie romantique, science-fiction

Après avoir échoué à l'examen d'entrée à l'université, Hideki Motosuwa décide d'aller suivre des cours de rattrapage à Tokyo. Il se trouve également un petit travail, pour se faire un peu d'argent. C'est dans cette ville qu'il y découvre les persocom, des ordinateurs personnels à forme humaine. Un soir, le jeune homme découvre parmi un tas d'ordures un persocom abandonné à l'apparence d'une belle jeune fille. Fasciné, il décide de le ramener chez lui et l'active…
Ce persocom ne fait que répéter les mêmes gestes, et ne sait dire que "Tchii".
Hideki la surnomme ainsi, et petit à petit lui apprend à parler. Mais Tchii n'est peut-être pas un ordinateur ordinaire… Il se pourrait qu'elle soit un Chobits, un Persocom au pouvoir dépassant l'entendement.
Personnellement, je n’ai lu que le début quand j’étais petite. J’en garde un très bon souvenir.

Points forts : les dessins
Points faibles : on s’y perd un peu

CARD CAPTOR SAKURACARD CAPTOR SAKURAVoir l'image en grand0 vote

Titre : Card Captor Sakura ou Sakura la chasseuse de cartes
Thème : Magie, Vie de tous les jours
Genre : Shojo, Magical Girl, Action, Camédie, Amitié, Amour

Alors qu'elle feuillette un livre mystérieux, Sakura, jeune élève de CM1, disperse aux quatre vents des dizaines de cartes magiques, qu'elle va devoir essayer de récupérer au plus vite. Accompagnée de Kélo, un petit animal étrange, et de son amie Tomoyo, la jeune fille devra apprendre à maîtriser au mieux ses pouvoirs magiques. C'est que les esprits des cartes, enfin libres, sont peu enclins à se laisser capturer... Mais toute la détermination et l'ingéniosité de Sakura feront d'elle une vraie héroïne !


Je conseille ce manga autant dans sa version manga (12 tome en français, fini) et en anime (70 épisodes). Le manga et l’anime suivent la même trame avec quelques différences (capture des cartes dans un ordre différent, plus de carte dans l’anime, la fin dans les mangas est légèrement plus complexe à mon avis). Les deux sont très bien.

Points forts : l’univers et les personnages sont très développés.
Points faibles : C’est très souvent cucu et l’anime est bien, mais long.
Point intéressant : le tout public du manga et de l’anime. Tout est très mignon quand tu as 10 ans. Et c’est plus complexe quand tu en as 10 ans de plus car tu analyses les choses avec un autre regard. Par exemple : le nombre de couple/amour sans retour qui sont « hors » norme dans l’univers est très élevé. Pour l’époque, je dis chapeau. Surtout que c’est destiné à des enfants.

---

Actuellement; Clamp nous offre une suite ! Clear Sakura. Sakura est maintenant au collège et de nouveaux problèmes surviennent !
Parution d'un scan par mois, nous sommes maintenant au scan 12/13. Et l'anime correspondant arrive courant fin 2017.
Je ferrais sans doute un article dessus quand cela sera plus avancé.

Sword Art Online : Ordinal ScaleSword Art Online : Ordinal ScaleVoir l'image en grand0 vote


J'ai attendu ce film un bon moment : presque un an : j'étais à Japan expo 2016, à la conférence de SAO quand le film a été annoncé, et bon dieu que je voulais le voir.

Résumé : En l'an 2026, deux ans après avoir été libérés de S.A.O, Kazuto et ses amis survivants profitent enfin de jours paisibles. Récemment, la réalité augmentée est devenue possible grâce à l'Augma, et avec cette mode vient son lot de modification du quotidien. Un nouveau jeu émerge "Ordinal Scale" qui devient rapidement si populaire que la réalité virtuelle s'en trouve délaissée. Kazuto, de nature peu athlétique, ne semble pas motivé par la réalité augmentée, mais c'est alors que d'anciens boss de S.A.O font leur apparition... Et d'autres fantômes du passé menacent de ressurgir...

Mon avis sur... :
- l'histoire du film : J'ai beaucoup aimé. L'histoire est sympa et on est rapidement pris dedans. Sans être super tortueux, c'est pas non plus trop prévisible. J'ai deviné pas mal de choses tout en étant surprises par d'autre.
- les graphismes : rien à redire dessus. Sauf peut-être que les tenues de Asuna et Kirito m'ont un peu déçu. Pareil pour la bande son.
- les personnages : on en retrouve une bonne flopée. J'ai bien apprécié ce fait.
- le couple Asuna/Kirito : sur cela, mon avis est mitigé et a varié durant tout le film. Je vous laisse faire votre propre avis.

Mon avis global : J'ai vraiment adoré. Même si je pense que le combat final aurait pu duré quelques minutes de plus.

Le point que j'ai aimé : les doutes que Kirito a sur la réalité augmenté. Ils sont vrais pour le film, mais on peut aussi les transposer dans notre réalité. C'est un point qui, à mon avis, doit nous faire réfléchir.

Conclusion : un divertissement de très bonne qualité que je conseille vivement.

Black ButlerBlack ButlerVoir l'image en grand0 vote

Titre : Black butler / Kuroshijitsu
Thème : Démons - Détective - Gore - Histoire - Shinigami - Vengeance
Genre : Comédie - Historique - Mystère - Surnaturel


À la deuxième moitié du XIXème siècle, à l'époque Victorienne, à Londres, un jeune maître de douze ans, nommé Ciel Phantomhive, dirige la famille la plus noble et la plus redoutée de toute l'Angleterre.
La raison d'une telle réussite en affaire à un âge aussi jeune ? Son talentueux majordome, Sebastian Michaelis. Ce qui peut être impossible pour un homme normal, ne l'est pas pour ce majordome, et comme il le dit souvent, "Je ne suis qu'un diable de Majordome".
Sebastian cache donc un grand secret, couvert par un contrat entre lui et son jeune maître.


Points forts : univers original et accrocheur et doté d'un graphisme somptueux
Points faibles : lente publication
Point intéressant : les personnages sont tous développé et très intéressants !!!

Je conseille surtout ce manga dans sa version manga (23 tome en français, toujours en cours, et 122 scans disponible en français). L’anime (3 saisons avec 24, 12 et 10 épisodes respectivement) est pas mal, mais ne suis pas vraiment le manga qui est juste génial, donc j’ai une nette précédence pour la version papier.

07 ghost07 ghostVoir l'image en grand0 vote

Titre : 07-Ghost
Thème : Religion, guerre
Genre : Aventure, fantastique, amitié, famille, combat
Teito Klein est un adolescent qui se prépare à passer son examen d’entrée à l’armée avec son meilleur ami Mikage. Teito n’a conservé aucun souvenir de son enfance. Mais, lors de l’examen, la vue de l’examinateur Ayanami déclenche en lui une vague de souvenirs. Teito voit Ayanami tuer son père. Ivre de rage, il se lance sur le militaire, qui l’arrête bien facilement et le fait emprisonner. Avec l’aide de Mikage, Teito fuit les cachots. Il n’est maintenant plus question pour lui de rester à l’académie militaire. Il vole un vaisseau et s’enfuit, pour s’écraser devant trois prêtres. Ceux-ci le conduisent dans une église. Tout en s’y reposant, Teito cherche à découvrir la vérité sur son passé et sur les Seven Ghost, protecteurs de cet endroit.

C’est un très bon manga. On peut autant le voir/lire pour passer un bon moment de détente que pour une série qui va nous faire nous questionner car pas mal de thème sérieux sont abordés.
Je conseille ce manga autant dans sa version manga (17 tomes en français, complet) et en anime (25 épisodes). Par contre, l’anime n’englobe pas tout le manga. Juste les premiers tomes et il y a quelques différences. Donc, commencé par l’anime et si ça vous plait, achetez le manga version papier !
Point fort : l’univers complexe et fantastique
Point faible : très mystérieux. Et quand on a des informations, c’est une tonne d’un coup. On a du mal à digérer.
Point intéressant : Les personnages et leurs évolutions dans l’univers

The King's AvatarThe King's AvatarVoir l'image en grand0 vote

Titre : Quan Zhi Gao Shou (The King's Avatar)
Thème : Jeux
Genre : Action - Aventure - Comédie
Résumé : Ye Xiu est un joueur professionnel sur le jeu en ligne Glory sur lequel il a 10 ans d'expérience. Il y est connu sous le nom de Ye Qiu, un joueur légendaire ayant apporté la victoire à son club trois fois consécutive. Cependant, il se voit exclu du club et est obligé de céder son compte à leur nouveau chef, Sun Xiang.
Il décidera alors de recommencer à jouer depuis le début sur le 10ème serveur de Glory, après avoir été embauché dans un cybercafé.

Une fois que l’on a réussi à s’habitué au fait que ce n’est pas du japonais (on croirait pas comme ça, mais c’est étrange, même si l’on comprend pas plus, pas moins), l’anime est bien. Pas exceptionnel, mais on récent pas mal d’émotion et les graphismes sont bons.
De plus, cette anime (actuellement 2 épisodes, sans doute 12/13 au total, il est en cours) aborde déjà pas mal de sujet autour des jeux vidéo (les pros, la concurrence des entreprises qui les parraines, la concurrence entre les joueurs…) et va surement continuer de les aborder et en aborder d’autre.
Points forts : graphisme (l'ending est magnifique !)
Points faibles : actuellement (3 épisodes), l’histoire est lente mais commence a accélérer et le personnage principal est assez difficile à cerner (même si on commence à s'attacher à lui).
Point intéressant : l’univers et les idées que l’anime transmet


"Mise à jour"
épisode 3 : apparition d'un nouveau personnage auquel je suis déjà plutôt attaché. Je commence à apprécier Ye Xiu, ce qui n'était pas gagné. Comme thème abordé dans cet épisode, j'ai bien aimé l'idée de la concurence entre les joueurs, qu'elle soit à 'haut niveau', entre les guilde, ou dans un cadre plus petit, entre deux joueurs.

épisode 7 : apparition de beaucoup de personnages. J'ai pas mal de mal à m'y retrouvé, surtout que j'ai du mal avec les noms. Mais l'histoire s’accélérère depuis peu et on a envie de savoir jusqu'où nous mène toutes ses intrigues. Je viens de le remarqué, mais dans certain moment, quand on a des plan de personnages secondaires (très secondaires), les images sont en mode 3D pourve ou sims. J'aime bien. Cela rajoute l'univers jeu.

BeelzebubBeelzebubVoir l'image en grand0 vote
Titre : Beelzebub (べるぜバブ)
Thème : Lycée, combat, famille, amitié
Genre : Action, Humour
Résumé : Tatsumi Oga, surnommé « le fou furieux », est une redoutable petite frappe du lycée Ishiyama, de sinistre réputation. Sa vie est bouleversée quand il découvre dans une rivière un homme moustachu dont le corps s’ouvre en deux et révèle un bébé ; ce dernier s’avérant n’être rien moins que le fils du Diable ! Oga va finir par comprendre qu’il a été choisi pour l’éduquer et en faire le digne destructeur de l’humanité.

Ce manga est très bien. Pas aussi populaire que les classiques tel que Naruto ou Bleach mais il est assez populaire et avec raison. Essayez si vous aimez le genre, et je ne pense pas que vous le regretteriez.

Je conseille ce manga dans sa version manga (28 tome en français(complet)) et en anime (60 épisodes). L’anime est plutôt fidèle au manga mais ne retranscrit pas toute l’histoire. Donc, si ce manga vous tente, essayé d’abord l’anime (qui se trouve plutôt facilement sur internet) puis lisez le manga depuis le début (les scans se trouvent en intégralité en français sur internet).
Point fort : ses personnages
Point faible : ARC qui sont un peu répétitifs : Oga a un nouvel ennemi, il est trop fort, il va donc devenir encore plus fort et il le bat.
Point intéressant : L’histoire qui est original et qui réussit très bien à réunir humour et action.

KiriVoir l'image en grand0 vote

Titre : Beauty Pop
Thème : coiffure
Genre : amour, vie quotidienne

La jeune Kiri Koshiba possède un don pour la coiffure. D'un naturel nonchalant, elle rencontre cependant rapidement des problèmes avec le « Projet Ciseaux », un groupe de garçons s'occupant de relooker des jeunes filles. Ils sont menés par le colérique Narumi, qui aspire à devenir un jour le meilleur coiffeur du Japon.
C’est un manga (10 tomes, fini) que j’ai beaucoup aimé et que je conseille vivement. Les personnages sont attachants et l’histoire, même sans être exceptionnelle, est intéressante et nous captive.

Points forts : les personnages
Points faibles : les clichés
Point intéressant : l’univers de la coiffure qui n’est pas un thème que l’on retrouve beaucoup.