S'abonner à ce blog

VERT

lion_vert_​alchimie

Dans la symbolique chinoise traditionnelle des couleurs, le vert et le blanc forment un couple d'opposés semble à celui du rouge et du blanc dans l'alchimie occidentale.
Le dragon vert y symbolise en effet le principe yin, du plomb et de l'eau tandis que le tigre blanc symbolise le yang, le mercure et le feu.
Dans l'alchimie européenne, le dragon ou le lion verts symbolisent un dissolvant puissant comme par exemple l'"eau royale" (Aqua regia), et il est désigné par un triangle féminin pointé vers le bas auquel est associé un R.
On dit de lui qu'il "ouvre et ferme les sept sceaux indissolubles des sept esprits métalliques et [qu'il] tourmente les corps jusqu'à ce qu'il les ait entièrement perfectionnés".
Il s'agit en fait du vitriol, considéré aussi comme "le seul corps immonde, mais qui permet de joindre les teintures entre le soleil et la lune".
Ce corps apparaît au début du travail de l'Oeuvre, juste après l'oeuvre au noir, sans qu'il soit toujours cité. On notera à ce propos qu'une grande partie du travail alchimique de Newton a précisément consisté dans "la chasse au lion vert".
En raison du caractère disparate de la symbolique des couleurs, le dragon vert peut cependant représenter le mercure dans certains autres textes, comme c'est parfois le cas en Chine, contrairement à l'usage courant.