S'abonner à ce blog

Huile
Il ne faut pas s’étonner que la Science Hermétique ait accordé un rôle symbolique majeur à l’huile.
Déjà présente au début et à la fin de la vie, voici qu’elle devient également, pour Claude de Saint-Martin, un symbole de lien intermédiaire, en tant qu’élément d’un Grand Oeuvre alchimique, dans lequel le vin et le froment sont le soufre et le mercure.
L’huile, assure-t-il encore, est composée de quatre substances élémentaires qui lui donnent des rapports actifs avec les quatre points cardinaux.
De par sa nature, elle fixerait et arrêterait les influences extérieures, ce qui est un autre aspect de son rôle purificateur et protecteur...

Le froment était, avec le vin et l'huile, l'une des offrandes rituelles des Hébreux ; ce que Louis-Claude de Saint-Martin traduit en termes d'alchimie : le froment, dit-il, est la substance passive, la base, c'est-à-dire le mercure du Grand Oeuvre.

Le blé comme nourriture fondamentale signifie la nourriture d'immortalité, ce qui est un autre aspect du Grand Oeuvre.

Fourneau

La fonte, l’émaillage, la poterie, le Grand Oeuvre alchimique sont ou bien des mariages du yin et du yang, de l’eau et du feu, de la Terre et du Ciel ; ou bien des retours à la matrice, des régressions à l’état embryonnaire en vue d’une nouvelle naissance.
Le fourneau est ce creuset où s’élabore l’union, le sein maternel, où se prépare la renaissance.
Le nom de sein maternel était expressément donné au four des anciens émailleurs européens.
On connaît des exemples chinois de sacrifice d’une femme, ou d’un couple, au Dieu du Fourneau, pour favoriser la fonte du métal.

Le fourneau des alchimistes chinois est en forme de sablier, de cônes opposés par le sommet, ce qui est la forme du mont Kouen-Loun, centre du monde, et aussi celle de la calebasse, image du cosmos.
La substance y meurt pour renaître sous une forme sublimée. On trouve de la même façon, dans diverses légendes européennes, le thème de la régénérescence des vieillards ou de la guérison des malades par leur introduction dans un four.
Il faut d’ailleurs parfois un miracle pour tirer les victimes de l’opération du mauvais pas où les a mises un forgeron imprudent...

Fermentati​on%20de%20​l%27or%20p​ar%20le%20​soufre%20d​es%20philo​sophe
La fermentation est associée, en alchimie, à la notion de transmutation ; c’est la transformation, le mûrissement organique, qui prépare la régénérescence, le passage de l’état de mort à l’état de vie.
Les métaux et les pierres, pour l’alchimiste, fermentent dans la terre...

Eau
Pour les opérations alchimiques, on recueille la ros coelestis, la rosée céleste, dans des linges, comme le représente le Mutus Liber de 1677.
Mais il semble s’agir ici d’une appellation déguisée pour désigner l’élément volatile mercure ; on concevait fréquemment la « rosée de mai » comme un solvant « enrichi par les sels de la nature », ce qui ne permet guère de faire la distinction entre croyance populaire et allégorie...