S'abonner à ce blog

JUPITER

Zeus_by_GE​NZOMAN

Dieu suprême des Romains, correspondant au Zeus des Grecs. Il apparaît comme la divinité du ciel, dl lumière diurne, du temps qu'il fait, et aussi de la foudre et du tonnerre... le pouvoir souverain, le président du conseil des dieux, celui de qui émane toute autorité.
Jupiter symbolise l'ordre autoritaire, qui est imposé de l'extérieur. Sûr de son bon droit et de son pouvoir de décision, il ne recherche ni le dialogue, ni la persuasion : il tonne.


Jupiter, Zeus chez les Grecs, était dans la mythologie le souverain du monde et du ciel, et habitait le mont Olympe.
Le faisceau d'éclairs qu'il tenait à la main désignait sa toute-puissance. Il a donné son nom à la plus grande planète du système solaire, qui effectue sa révolution autour du soleil en 399 jours environ.
Vue de la Terre, la trajectoire de Jupiter forme, comme celle de Mars, des courbes en forme de S ; on a longtemps expliqué ce phénomène par le mythe antique qui prête au Père de dieux des passions nombreuses et déréglées.
Ayant échappé, avec la complicité de sa mère Rhéa, à son père Saturne qui dévoraient ses enfants, les uns après les autres, Jupiter fut élevé par la chèvre Amalthée dans une caverne de Crète, et il finit par détrôner son père qu'il envoya aux enfers - alors que certaine mythes prétendaient qu'il avait accompli un long voyage pour gagner les Îles fortunées où il vivait désormais dans le bonheur et l'abondance.
D'où la fameuse annonce de Virgile dans la quatrième Eglogue des Bucoliques : Jam reddit et Virgo, et regia Saturna ("Déjà reviennent la Vierge et les règnes de Saturne" ).
Occupant depuis lors le trône céleste, Jupiter-Zeus n'avait de cesse d'échapper à la surveillance et à la jalousie de sa soeur-épouse Héra, et symbolisant l'activité fraîche et joyeuse de l'éros et d'une certaine anarchie sexuelle, de s'accoupler à des mortelles à qui il apparaissait sous de multiples formes (une pluie d'or pour Danaé, un taureau pour Europe, un cygne pour Léda).
Au fil des âges, sa figure se moralisa peu à peu et on ne retint plus, à la longue, que sa majesté divine, dont Sémélé, la mère de Dionysos, eut la révélation - ce dont elle fut foudroyée.
Il devint alors la figure de l'ordre universel et de la justice des cieux, tandis qu'il était assimilé à différents dieux étrangers, particulièrement Amon-Râ en Egypte.