S'abonner à ce blog

JUNON

Hera_by_ch​eungygirl

Divinité romaine, épouse de Jupiter, qui n'a pas son équivalent exact dans la mythologie grecque. C'est d'Héra, l'épouse de Zeus, qu'elle se rapproche le plus.
Son nom, précise Jean Beaujeu, dérive d'une racine indo-européenne exprimant la force vitale, qui se retrouve dans Juvenis l'homme jeune, à l'apogée de sa vigueur ; à Rome, elle est déesse de la fécondité et déesse-reine ; elle préside aux mariages et aux accouchements..., c'est à Junon qu'était consacrée la grande fête des Matronalla aux Calendes de Mars.
Elle est la mère du dieu de la guerre, qui est aussi le protecteur des moissons. D'autres traits caractérisent cette déesse : la peau de bouc dont les Luperques confectionnaient des lanières étaient appelée le manteau de Junon ; on immolait à la déesse, le premier jour de chaque mois, une truie et une agnelle.
Elle personnifiait à l'origine le cercle lunaire. Ele symbolise le principe féminin, dans sa jeune maturité, en pleine vigueur, souverain, combatif et fécond.
Elle est particulièrement la protectrice des femmes mariées et des naissances légitimes. Mais on ne doit assister aux cérémonies qui lui sont dédiées à ce titre que tous noeud déliés, car la présence d'un lien, ceinture, noeud, etc., sur le corps des assistante pouvait empêcher l'heureuse délivrance de la femme, pour qui on offrait le sacrifice.