S'abonner à ce blog

ICARE

843d6551c4​a7d9727793​e5100c3d9f​5f

Fils de Dédale et d'une esclave : il meurt des inventions de son père, qu'il utilise sans tenir compte des avertissements paternels.
"Je te préviens, Icare, il faut mener ta course à une hauteur moyenne. Vole entre les deux." Emprisonné dans le labyrinthe avec son père qui avait aidé Ariane et Thésée à tuer le Minotaure, il réussit à s'évader de sa prison avec l'aide de Pasiphaé et grâce aux ailes que Dédale lui a faites et qu'il a fixées avec de la cire sur ses épaule : il s'envole au-dessus de la mer.
Mais, malgré tous les conseils de prudence, il s'élève de plus en plus haut, de plus en plus près du soleil : la cire fond et Icare tombe dans la mer.
Image des ambitions démesurées de l'esprit, Icare est le symbole de l'intellect devenu insensé... de l'imagination perverse ; (il) est une personnification mythique de la déformation du psychisme, caractérisée par l'exaltation sentimentale et vaniteuse envers l'esprit. Icare représente le nerveux et son sort. La tentative insensée d'Icare est restée proverbiale pour la nervosité à son plu haut degré, pour une forme de maladie de l'esprit : la folie des grandeurs, la mégalomanie.
Icare est le symbole de la démesure et de la témérité, la double perversion du jugement et du courage.


Icare est la figure symbolique de l'aspiration des Hommes à s'élever comme des oiseaux dans les airs, et à pouvoir s'y déplacer sans souffrir de la pesanteur.
Mais il représente aussi un avertissement contre l'orgueil humain. Dédale (du latin Daedalus), père d'Icare, avait assisté Ariane, fille cadette du roi de Crète, désireuse de venir en aide au héros Thésée alors qu'il s'apprêtait à pénétrer dans le labyrinthe (oeuvre de Dédale) pour un y affronter un monstre à tête de taureau, le Minotaure.
Il avait donc muni la princesse d'un fil, qui devait permettre à Thésée de sortir du labyrinthe après son crime.
Mais Minos, le père d'Ariane, au lieu de récompenser Dédale et Icare, sortis victorieux de l'épreuve, les emprisonna dans le labyrinthe.
Dédale fabriqua alors des ailes, avec de la cire et des plumes, à l'aide desquelles ils réussirent à s'enfuir. Malgré l'avertissement que lui avait donné son père, Icare s'approcha trop près du soleil, et ses ailes fondirent.
Il tomba alors dans la mer et s'y noya. Cette possibilité de s'affranchir des liens terrestres grâce à sa simple force musculaire est restée, pour l'Homme, un rêve inaccessible.
Ce n'est jamais que dans le rêve qu'il peut, parfois, accomplir cet exploit. Les rêves de vol sont interprétés comme la manifestation physiologique de troubles de l'équilibre.
D'un point de vue psychologique, ces rêves sont généralement interprétés comme l'aspiration à résoudre une situation inextricable, ou à échapper à un poids accablant, en adoptant un point de vue qui permet de se défaire de contraintes antérieures.