S'abonner à ce blog

mgs2_art_g​_0035
Bras droit successif de Solidus Snake lors de la crise de la Grosse Carcasse en 2009, puis de Liquid Ocelot en 2014, Vamp avait pour particularité de se remettre de toutes les blessures, même des plus mortelles.
Il devait ce prodige à des nanomachines inventées par Naomi Hunter qui favorisaient une guérison accélérée des cellules.
Le mécanisme cessa d’opérer lorsque Old Snake lui injecta des inhibiteurs de nanomachines pendant leur duel à Shadow Moses, ce qui permit à Raiden de le terrasser, cette fois pour de bon...

mgs3_art_g​_0005
Agent secret légendaire des Etats-Unis, The Boss fut, tout au long de sa vie, une patriote exemplaire.
Outre ses innombrables faits d’armes, elle se distingua par son sacrifice lors de la Mission Vertueuse de 1964 : après s’être fait passer pour une traîtresse aux yeux du monde entier - gagnant ainsi la crédibilité nécessaire auprès de l’ennemi - elle manipula tous les acteurs de la crise.
Elle permit ainsi aux Etats-Unis de récupérer l’Héritage des Philosophes et à son successeur désigné, Naked Snake, de triompher.
Elle périt des mains de ce dernier, associant de la sorte son propre nom à la trahison pour l’éternité, elle qui venait justement de donner sa vie dans le secret pour son pays.
Une telle loyauté désintéressée força le respect des rares témoins, qui décidèrent de fonder l’organisation des Patriotes afin de perpétuer son testament...

mgs2_art_g​_0037
Troisième produit du projet « Les Enfants Terribles », il était le seul clone parfait de Big Boss.
Président des Etats-Unis sous le nom de George Sears, il exploita sa position pour s’approprier les données de test de Metal Gear REX lors de la crise de Shadow Moses.
S’étant ainsi attiré les foudres des Patriotes, il passa dans la clandestinité et organisa l’incident de la Grosse Carcasse sous son vrai nom, Solidus Snake.
A l’instar de Big Boss et Liquid Snake, son but était de fonder un Etat libre de l’influence des Patriotes, mais il échoua tout comme ses prédécesseurs : les Patriotes avaient en fait orchestré son soulèvement depuis le début dans le cadre de leur plan S3.
Toute l’opération n’était pour eux qu’une reconstitution de la crise de Shadow Moses. Simple pion parmi tous les autres, Solidus périt des mains de Raiden, ce qui paracheva la simulation des Patriotes.
Liquid Ocelot se servit par la suite de son corps pour prendre le contrôle de système SOP...

mgs_art_g_​0027
Solid Snake est l’un des trois produits du projet « Les Enfants Terribles ». Réplique partielle de son « père », Big Boss, il ne fut pas cloné à l’identique : ses géniteurs (Major Zero et Para-Medic) raccourcirent délibérément son espérance de vie et le privèrent de la faculté de se reproduire afin de limiter les risques en cas de trahison de sa part.

mgs_art_g_​0031

Conçu à l’origine pour remplacer Big Boss, il servit une grande partie de sa vie à son insu comme agent des Patriotes.
C’est ainsi lui qui arrêta Big Boss lors de ses deux insurrections à Outer Heaven et ZanzibarLand. Il fut également mobilisé en 2005 lors de la crise de Shadow Moses pour éliminer son jumeau, Liquid Snake, qui cherchait à poursuivre l’idéal de leur père.
Au début de cette opération, il reçut de la part de Naomi Hunter, et sur ordre des Patriotes, une injection de nanomachines.
Ces dernières étaient porteuses du virus FOXDIE élaboré pour cibler les principaux protagonistes de la crise, faisant de Snake le vecteur d’une maladie foudroyante.
C’est à Shadow Moses que Snake fit la connaissance d’Otacon et de Meryl Silverburgh, avant de causer la mort de Liquid.

mgs2_art_g​_0001

Choisissant par la suite de se retirer de toute organisation officielle, il fonda avec Otacon Philanthropy, une ONG pacifique anti-Metal Gear.
C’est ainsi qu’il se retrouva sur la piste du Metal Gear RAY transporté sur un tanker en 2007, et donc impliqué dans la crise de la Grosse Carcasse de 2009 au cours de laquelle il apporta son aide à Raiden afin de déjouer les plans de Solidus Snake.

metal_gear​_solid_4_a​rt_g_0010

Vieillissant prématurément à cause de ses gènes modifiés, il fut rappelé en 2014 par Roy Campbell à titre personnel pour éliminer Liquid Ocelot qui s’apprêtait à prendre le contrôle du système SOP.
Ce faisant, il assuma à nouveau et bien malgré lui le rôle d’agent des Patriotes, mais fut cette fois l’artisan de leur suppression définitive...