S'abonner à ce blog

William aura trois semaines demain. Putain, je m'auto-répugne, c'est clair. Je suis pourrie depuis le tréfond de mon être. Ca se fait pas de regarder son fils et de se dire "J'étais mieux sans toi" ? Ca ne se fait pas ?
 
Un jour, il aura presque dix-huit et il me demandera : "Maman, tu m'aimes ?" Je dirai "Oui, Will, je t'aime". Et à lui de continuer : "Mais tu m'aimes depuis toujours ?" Je ne pourrais pas mentir, alors je dirais : "Et toi ?" Mais qu'est-ce que ça veut dire ?